Véganisme : la vitamine B12, indispensable au développement de l’enfant ?

vegan Vitamine B12

Le véganisme peut être défini comme un mode d’alimentation excluant toute consommation d’origine animale. On compte aujourd’hui de plus en plus d’adeptes de ce régime alimentaire. Mais peu d’informations fiables circulent quant à son effet sur le corps humain.

Le véganisme exclut de facto la vitamine B12. Cette vitamine se retrouve exclusivement dans la production animale : viande rouge, poissons et fruits de mer, volaille, lait, œufs. Plusieurs questions se posent donc. Observe-t-on chez les vegans une carence en vitamine B12 ? Quels sont les effets d’un manque de cette vitamine ? Et particulièrement chez le jeune enfant ?

professionnel naturopathe kiddizy

Le véganisme entraîne une carence en vitamine B12

La vitamine B12 est une vitamine essentielle pour le corps pour la division des cellules, la formation de globules rouges et pour maintenir sain le système nerveux.

Une étude allemande (1) cherche à analyser l’impact d’un régime végan sur le niveau de fer et de vitamine B12. Pour cela, 113 personnes sont étudiées : 29 végans, 64 lacto-ovo-végétariens (des personnes ne consommant pas de viande mais des œufs et des produits laitiers) et 20 flexitariens (des personnes consommant de la viande occasionnellement).

Les chercheurs trouvent une carence en fer et en vitamine B12 pour les végans. En effet, plus le régime est restrictif, plus le niveau de lymphocytes et de plaquettes sanguines diminue.

Les lymphocytes sont des leucocytes qui jouent un rôle majeur dans le système immunitaire. Une baisse du nombre de lymphocytes fait que l’individu est plus exposé aux maladies.

Un des premiers résultats est donc que ne pas manger de chair animale entraîne de possibles carences, pouvant mettre en danger la protection immunitaire.

Un manque en vitamine B12 n’a cependant pas toujours de conséquences irréversibles sur l’adulte.

Mais qu’en est-il du jeune enfant ?

maman et bebe veganisme

Véganisme et vitamine B12 : quels effets sur l’enfant ?

Les premières années de l’enfant sont une période où son corps se forme. Une carence à ces âges-là peut donc avoir des conséquences graves sur le long-terme. Elle peut entraver son développement physique et psychique.

Une étude italienne s’intéresse aux jeunes enfants et aux nouveau-nés. La chercheuse montre en analysant le sang des enfants interrogés qu’un manque de vitamine B12 entraîne une anémie sévère et, si la carence est sévère, des dommages neurologiques irréparables sur l’enfant.

Le développement physique tout d’abord est entravé : un manque de fer entraîne des vertiges, des périodes de fatigue, une perte de cheveux etc. Ensuite, le développement neurologique est aussi touché.

La vitamine B12 est donc un minéral nécessaire au bon développement de l’enfant.

fruit bebe veganisme kiddizy

Où trouver la vitamine B12

Rassurez-vous, il existe des compléments alimentaires. Le véganisme est, au-delà d’une alimentation, un mode de vie qui, s’il exige des sacrifices, porte des idéaux qu’il peut être difficile de rejeter. Il est donc tout à fait possible pour l’enfant d’avoir un développement normal grâce à des compléments alimentaires en vitamine B12.

L’étude italienne déjà citée le confirme. Une injection de vitamines B12 suffit à rétablir le niveau nécessaire et éviter des carences qui pourraient avoir des conséquences à long-terme.

Le mode d’administration du complément alimentaire est important. C’est ce que cherche à analyser une autre étude allemande très récente (3). Les chercheurs mènent pour cela une expérience sur 12 semaines : ils donnent un dentifrice à 76 personnes vegans, l’un renforcé en vitamine B12, l’autre un simple placebo. La conclusion est que ce mode d’administration est très efficace. En effet, la vitamine B12 rentre rapidement dans le sang via les cavités orales.

pro kiddizy

Pas d’incompatibilité avec le jeune âge

Être vegan et avoir un enfant en bas âge n’est donc pas incompatible (cf article véganisme). Il faut cependant faire attention à son niveau de vitamines B12 et de fer pour détecter toute carence à temps et la traiter efficacement.

A voir aussi: Véganisme: est-ce compatible avec la grossesse ?

 

Si vous avez des questions quant à votre alimentation et à celle de votre enfant, n’hésitez pas à contacter un professionnel santé / bien-être certifié et spécialisé en périnatalité sur Kidd’izy.

Mis à jour le 9 janvier 2018

Sources :

(1) The impact of vegetarianism on some haematological parameters. Rima Obeid, Jürgen Geisel, Heike Schorr, Ulrich Hübner, Wolfgang HerrmannFirst published: November 2002Full publication history

(2) Effects of Vitamin B12 in Neonates and Young Infants. Gian Maria Pacifici

(3) Vitamin B-12–fortified toothpaste improves vitamin status in vegans: a 12-wk randomized placebo-controlled study. Anne-Kathrin Siebert3,7, Rima Obeid4,7, Stine Weder3, Hussain M Awwad5, Andreas Sputtek6, Juergen Geisel5, and Markus Keller

  1. Bonjour, une des phrases laisse supposer qu’il n’y a pas de risque à avoir une carence en B12 en étant adulte, bien sûr que si, les effets peuvent être irréversibles. Tout végane (et même végétarien consommant très peu d’œuf/fromage) doit se supplémenter ! Et une maman végane doit adapter sa supplémentation pendant la grossesse / l’allaitement.

    1. Bonjour Agathe et merci de nous lire.
      En effet, il faut se supplémenter, c’est indispensable lorsque l’on suit un régime alimentaire de ce type. Vous faites bien de le souligner si l’une des phrases a pu vous paraitre ambigüe.
      C’est tout le sens de l’article, qui reprend pour rappel de notre ligne éditoriale, uniquement les conclusions d’études scientifiques publiées, comme tous les articles Kidd’izy, exceptés ceux rédigés directement par les professionnels spécialisés en périnatalité.
      A très bientôt sur notre fil.
      Ingrid, fondatrice Kidd’izy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *