Comment se déroule un atelier massage type ? Par Florence Gourdin et Kidd’izy

massage type bébé

 

Kidd’izy : Bonjour Florence Gourdin, vous êtes puéricultrice et instructrice en massage bébé. Comment se déroule un atelier massage type ? Qu’apportez-vous aux parents qui participent à ces séances ?

 

ostéopathe pro

 

Florence Gourdin : Un atelier massage se déroule un peu toujours de la même façon, mais tout dépend aussi de s’il s’agit d’un atelier en groupe, ou un atelier en individuel. Les ateliers en groupe, c’est en général des petits groupes de 2-3 mamans pour permettre de garder un climat le plus serein, le plus posé possible et favoriser les échanges.

Le déroulement est sinon toujours à peu près le même : c’est les parents qui massent leur bébé, et moi qui masse sur mon compagnon poupon ! Donc je montre les nouveaux mouvements que les parents apprennent et eux en parallèle le reproduisent sur leur bébé. Alors bien sûr, on se crée toujours avant cette petite bulle de contact, d’échange, pour mieux se connaître dans le groupe, pour mieux se connaître avec le bébé. Et après on démarre, après que le bébé soit d’accord et que les parents soient prêts, on démarre le massage. Donc ils suivent les mouvements que je fais sur le poupon, sur leur nouveau-né.

Donc ça c’est les nouveaux mouvements. Souvent, on en profite, comme c’est souvent plusieurs séances (l’idéal c’est que le massage, on ne l’apprenne pas en une seule séance car c’est assez court pour en connaître tous les principes, tous les secrets), en général je conseille plutôt 5 séances ce qui permet de voir les mouvements sur tout l’ensemble du corps. Du coup, d’une séance sur l’autre, ça nous permet de réviser les mouvements vus précédemment. Ce qui fait qu’à la fin d’une session complète de 5 séances, les parents maîtrisent vraiment l’ensemble des mouvements et le bébé les connait parfaitement aussi et est tout à fait réceptif (surtout ceux sur lesquels il est le plus sensible).

 

massage pour nourrisson Florence Gourdin

 

Sur le temps de l’atelier, on en profite aussi quand on a fait les mouvements, pour échanger avec les parents sur le bébé. Donc sur les moments idéaux pour le masser, les façons d’adapter le mouvement au fur et à mesure que l’enfant grandira, s’adapter au mouvement que fera le bébé (un bébé nouveau-né et un bébé de 6-7 mois n’aura pas tout à fait le même comportement au court du massage). Les parents peuvent être surpris : il était attentif et sans bouger tout petit et il ne voyait que votre visage, alors qu’un enfant plus grand pourra tout à fait prêt à recevoir le massage en admirant un magnifique jouet qu’il aura attrapé dans ses mains. Donc tout ça c’est important, il faut échanger avec les parents et leur apporter une meilleure connaissance de leur enfant ! C’est le but des ateliers massage.

 

experts certifiés

Kidd’izy : Et une fois que les parents ont acquis les bons gestes, à quelle fréquence conseillez-vous de masser bébé ?

 

Florence Gourdin : Ça va être un peu individuel selon le rythme de chacun. Ce que je dis souvent aux parents à la fin des sessions, c’est que le massage n’est pas qu’une histoire de bébé lorsqu’il est petit, et c’est génial de pouvoir garder ce contact-là avec l’enfant qui grandit. Il y a des techniques un peu plus développées et poussées lorsque que l’enfant grandit mais déjà les mouvements qu’ils ont appris sur un enfant petit peuvent être tout à fait poursuivis au fur et à mesure que l’enfant grandit et même vraiment tardivement.

 

massage type pour bébé

 

Garder cette idée de contact de massage tout au long de la vie, c’est vraiment un des principes du massage. Alors après, à quelle fréquence ? On sait que la vie va très vite : on rentre du travail, prendre du temps pour le masser on sait que ce n’est pas toujours évident. Mais dans ces cas-là, ce que je dis souvent aux parents aussi, c’est de ne pas faire forcément une session complète de massage, mais peut-être juste un massage du visage au moment où l’enfant va chercher à s’endormir par exemple. Ou l’enfant un peu plus grand ou un peu plus énervé, qui a mal autour du ventre, on va se servir peut-être plus de ce massage vraiment ciblé. Et si bien sûr on peut se prendre un petit quart d’heure pour faire une séance complète, c’est top ! Et ça favorise l’échange, c’est du temps que qualité qui sera apporté, justement si on s’accorde cette petite bulle de 10-15 minutes après une journée de travail. En général, tout le monde se sent mieux après.

La fréquence, je ne dirais peut-être pas tous les jours car c’est difficilement réalisable mais c’est à volonté !

A voir aussi: Contact parent-bébé dès la naissance ? L’exemple des prématurés 

Mis à jour le 9 janvier 2018.

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *