Chanter une berceuse à votre enfant a plus d’effets positifs que vous ne le pensez

Trouver un professionel

Chanter une berceuse à votre enfant semble être une recette de grand-mère pour l’aider à dormir, mais savez-vous tous les autres bénéfices de la berceuse ?

Des chercheurs italiens, dans une étude récente, s’intéressent à l’impact de la berceuse sur la mère et l’enfant.

 

La berceuse est souvent utilisée pour calmer bébé, mais ses autres avantages sont peu connus. Dans l’étude citée, les chercheurs s’attachent particulièrement à deux aspects :

  • Le lien entre la mère et l’enfant, approximé par une mesure standardisée, le Mother-to-Infant Bonding Scale.
  • Le comportement du nouveau-né : pleurs, réveils pendant la nuit, coliques.

Pour cela, 175 femmes ont été étudiées. 88 d’entre elles chantent des berceuses à leurs enfants. Elles ont été suivies jusqu’à trois mois après leur accouchement, elles et leurs bébés.

 

 

Une autre étude colombienne (1) s’attache à l’impact de la musique sur les bébés prématurés. Le stress dans le groupe étudié diminue juste en chantant une berceuse aux enfants. Elle montre ainsi que les mères se sentent aidées dans leur charge. La berceuse peut être vue comme un outil aux parents pour mieux aborder bébé dans ses premiers mois.

 

Chanter des berceuses rapproche maman et bébé.

Chanter une berceuse à un enfant aide à créer des liens avec lui. Ce sont les résultats trouvés par les chercheurs : le MIBS (Mother-Infant Bonding Scale) est bien plus élevé pour les mamans chantant des berceuses.

 

Une autre étude colombienne (1) s’attache à l’impact de la musique sur les bébés prématurés. Le stress dans le groupe étudié diminue juste en chantant une berceuse aux enfants.

Elle montre ainsi que les mères se sentent aidées dans leur charge. La berceuse peut être vue comme un outil aux parents pour mieux aborder bébé dans ses premiers mois.

 

 

La vie est mieux en chanson pour bébé

De même, ils trouvent que les épisodes de pleurs intenses le premier mois sont moindres pour les femmes chantant des berceuses à leurs bébés : moins de 20% de mères fredonnant des comptines à leurs enfants connaissent ces épisodes contre presque 30% de femmes de l’autre groupe.

 

Si la berceuse aide à dormir, elle aide aussi à rester endormi la nuit. Les chiffres parlent encore ici : presque 5% des bébés s’endormant sans berceuse se réveillent la nuit les deux premiers mois contre 1,5% des bébés de l’autre groupe.

 

Enfin, dernier résultat surprenant : les bébés à qui on chante des berceuses ont moins de coliques que les autres dans les deux premiers mois. Ainsi, 23% environ de bébés à qui on fredonne des petites chansons ont des coliques sur cette période contre presque 37% de bébés de l’autre groupe.

 

L’étude colombienne montre également des effets bénéfiques sur les nouveau-nés prématurés : ceux-ci prennent du poids plus rapidement et restent moins longtemps hospitalisés.

 

 

Mais attention : il ne s’agit pas ici de faire écouter une berceuse au bébé avec un casque. L’Inpes alerte sur ce danger. En 2015, 1 enfants sur 10 s’endort dans son lit avec un casque sur les oreilles selon cet institut.

Mais attention : il ne s’agit pas ici de faire écouter une berceuse au bébé avec un casque. L’Inpes alerte sur ce danger. En 2015, 1 enfants sur 10 s’endort dans son lit avec un casque sur les oreilles selon cet institut.

Qu’importe la langue, qu’importe le style, chanter une berceuse à votre bébé est donc bénéfique sur plusieurs plans. Elle vous rapproche de votre enfant lors d’une période où le contact peut sembler parfois difficile. De plus, votre bébé se sent mieux à tout point de vue.

 

Enfin une recette de grand-mère qui marche !

 

 

Si cet article vous a aidés au quotidien avec votre nouveau-né, sachez que de nombreux accompagnants à la périnatalité sont là pour vous aider et vous apporter plus de conseils sur Kiddizy.

 

Chez Kiddizy, après un questionnaire d’orientation, vous êtes contactée en personne pour valider vos besoins. Vous êtes ainsi accompagnée par les meilleurs experts tous spécialisés en périnatalité, parentalité et petite enfance.

 

 

Source : « Maternal singing of lullabies during pregnancy and after birth: Effects on mother–infant bonding and on newborns’ behaviour. Concurrent Cohort Study » Giuseppina Persicoa, Laura Antolinib, Patrizia Vergania, Walter Costantinic, Maria Teresa Nardid, Lidia Bellottie. School of Medicine and Surgery, University of Milano Bicocca.
(1) « Music Therapy With Premature Infants and Their Caregivers in Colombia – A Mixed Methods Pilot Study Including a Randomized Trial » Mark Ettenberger, Helen Odell-Miller, Cátherine Rojas Cárdenas, Sergio Torres Serrano, Mike Parker, Sandra Milena Camargo Llanos. Universidad Nacional de Colombia.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute