Les coliques du nourrisson : késako? par Nicolas Masson, ostéopathe

bébé paisible apres colique

 

Qu’est ce que les coliques du nourrisson ?

Votre bébé se tortille, pleure beaucoup. Vous le sentez dans l’inconfort, vous le voyez étirer et replier ses jambes, il a le ventre dur… il a surement des coliques.

Après le R.G.O. (reflux gastro-œsophagien), les coliques figurent en deuxième place des troubles du nourrisson

qui affectent les jeunes parents qui sont rapidement inquiets et stressés par cette sensation de gêne de leur enfant, mais à quoi sont dues les coliques, pouvons nous agir dessus, je vous dis tout dans cet article.

 

Les coliques

 

Qu’est ce que sont réellement les coliques du nourrisson ?

Tout d’abord rassurez vu, les coliques du nourrisson ne sont que très rarement signe d’une pathologie sous-jacente.

Les causes des coliques ne sont pas certaines, elles pourraient correspondre à l’immaturité de son système digestif (son système digestif n’est pas encore complètement construit), à l’air que le bébé avalerait lors de la tétée (du sein, ou du biberon), ou à une possible intolérance alimentaire du bébé, d’autres personnes parlent du besoin pour certains bébés d’être constamment portés.

 

Quelle que soit la/les causes, il existe des solutions qui ont fait leurs preuves pour traiter les coliques des nourrissons.

Lire l’article sur l’acupuncture, technique qui peut sembler originale, pour soulager:  https://info.kiddizy.com/bebe/sante/coliques-nourrisson-lacupuncture-pour-soulager/2017/02/02/

Les coliques non pathologiques disparaissent le plus souvent toutes seules vers les 3 mois de l’enfant, quand il aura amélioré sa succion, et que son système digestif sera plus mature.

 

Les coliques pathologiques

 

Moins de 10% des coliques sont « pathologiques », c’est-à-dire un vrai trouble digestif ou une intolérance ou allergie au lactose.
Dans ce cas, des tests sont à effectuées sous l’avis d’un pédiatre ou d’un médecin, en essayant un lait sans lactose (lait hydrolysé).

La femme qui allaite pourra tester de tirer son lait et de ne donner que le lait de fin de tétée moins riche en lactose, plutôt que le premier lait qui est très sucré. Il pourra donc être intéressant d’aller voir une consultante en lactation qui pourra donner des astuces et conseils.

 

bebe pleure coliques maux

 

Les pleurs de bébés

 

Signification des pleurs

Il est important de comprendre que pour bébé, pleurer et crier sont ses seules possibilités de s’exprimer.
Il n’y a pas toujours de notion de gravité, de douleur, dans ces pleurs.

De même il ne faut pas nourrir (ou donner le sein) à chaque fois que bébé pleure, car il n’a pas toujours faim.
Les pleurs de bébé correspondent à sa façon d’appeler ses parents et cela signifie donc le plus souvent «prenez-moi dans vos bras, j’ai besoin de sentir votre odeur et votre contact».
Il est donc très important de faire du « peau à peau » et de câliner souvent son nourrisson (ce qui a d’ailleurs été montré dans de nombreuses études concernant la construction psychologique du nourrisson).
Les jeunes parents apprendront peu à peu à différencier les pleurs du bébé.

 

calin maman bebe

 

Pleurs pathologiques

Attention : si bébé pleure plus de 4 heures par jour il est important de consulter un spécialiste.
Un nourrisson pleure en moyenne deux heures par jour au total, c’est physiologique (normal) car comme expliqué au-dessus, c’est sa façon de s’exprimer.

Si les pleurs deviennent trop importants il faut aller consulter, n’oubliez pas de noter la fréquence et l’horaire des pleurs (avant/ après le repas, le matin, le soir…), car le thérapeute aura besoin de ces informations pour poser son diagnostic.
Il cherchera la cause des pleurs qui peuvent être différents : sténose du pylore, reflux, R.G.O. …

 

Pleurs émotionnels

Bébé est fusionnel avec sa maman et son entourage (après avoir eu une fusion physique via le cordon ombilical, il y a ensuite une fusion émotionnelle), il est parfois décrit comme une « éponge ».
Il est important pour maman et papa de parler à des professionnels et d’exprimer leurs sentiments auprès des professionnels qui sont là pour les aider.
Car quand l’émotion de maman et papa est moins forte et qu’ils sont moins stressés, bébé aura moins de stress et ses douleurs de ventre diminueront.

Nous verrons dans le prochain article quelle sont les gestes et les traitements efficaces contre les coliques du nourrisson.

 

Article mis à jour le 5 novembre 2018

 

Article écrit par Nicolas MASSON, ostéopathe spécialisé en périnatalité certifié Kidd’izy. Nicolas organise ses consultations à domicile dans le 92 et intervient régulièrement en crèches et maternités. Vous pouvez en savoir plus sur la pratique de Nicolas, ostéopathe à domicile, ses tarifs, ses modes de consultation en regardant son profil ici.

Vous pouvez également poser vos questions simples en ligne et consulter les interrogations et réponses aux autres maman ici, un professionnel certifié Kidd’izy y répondra dans de brefs délais.

 

Photo de profil de Nicolas Masson, osteopathe specialise en perinatalite

Nicolas Masson

  Ostéopathe

Dès 65€

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *