Coucher bébé : les gestes pour éviter les risques de mort subite?

Coucher bébé- bébé qui dort
Trouver un professionel

Des chercheurs américains expliquent dans une étude l’importance de la position de bébé dans son lit et de l’environnement. Selon eux, les parents sont nombreux à mal positionner leur bébé au moment du coucher. La présence de nombreux objets proches de bébé pourraient aussi augmenter les risques de mort subite du nourrisson.

 

En effet, beaucoup de parents couchent leur bébé dans un environnement et/ou une position dangereuse, facteur de la mort subite du nourrisson (MSN), selon des chercheurs américains.

Les causes sont multiples. D’après la Haute Autorité de Santé, cela touche particulièrement les enfants de moins de 2 ans.

Dans leur étude publiée le 15 Août 2016 dans la revue Pediatrics, ils alertent tous les nouveaux parents qui seraient nombreux à mal positionner leur enfant lors du coucher.

Ainsi, cette maladresse augmenterait les risques de mort subite du nourrisson. Les scientifiques ont observé 160 enfants âgés de 1, 3 et 6 mois par vidéo. Ils se sont concentrés sur le moment du coucher et toute la durée du sommeil des sujets.

 

 

crib

 

Un bébé non couché sur le dos: risque de mort subite du nourrisson ?

En s’appuyant sur des études antérieures, les chercheurs savent qu’un mauvais positionnement du bébé lors de son sommeil augmente les risques de MSN. Ce qu’ils ont découvert est « perturbant » explique le Dr Ian Paul, impliqué dans l’étude.

Peu d’enfants de l’étude bénéficient d’une bonne posture de sommeil. Entre 14 et 33% des sujets sont positionnés sur le ventre ou sur le côté. Ce qui serait dangereux car cette position les empêcherait de respirer correctement.

Ainsi, l’équipe de pédiatres suggère de coucher les nourrissons sur le dos. Cette position permettrait de libérer les voies respiratoires du petit et ainsi, éviterait les risques de mort subite du nourrisson.

 

L’environnement de sommeil de bébé : ne pas négliger le lit de bébé !

Les chercheurs recommandent que l’environnement de sommeil du bébé doit être très simple. Le matelas du lit devrait être recouvert uniquement d’un drap.

En visionnant les vidéos, ils se sont aperçus que 87 à 93% des enfants s’endormaient dans un lit rempli d’objets potentiellement dangereux comme des peluches, des coussins et/ou des couvertures.

Ces objets pourraient obstruer les voies respiratoires du bébé et ainsi augmenter les risques de mort subite du nourrisson. Cela vaut aussi pour l’endormissement dans le lit parental qui concerne 12 à 28% des enfants.

Certains bébés sont victimes d’apnée du sommeil, il existe aujourd’hui un appareil qui permet de relancer sa respiration.

 

 

bébé bouche ouverte

 

4 conseils pour assurer un sommeil sans danger à bébé

A la vue de ces résultats alarmants, il est nécessaire d’informer les parents sur les recommandations à adopter lors du coucher du bébé. La Haute Autorité de Santé (HAS) publie 4 conseils afin d’éviter les risques de mort subite du nourrisson lors du sommeil :

Conseils:

– Comme le suggère l’étude, il est impératif de mettre le nourrisson sur le dos au moment du couchage.

Un matelas ferme et un drap suffisent pour apporter un sommeil de qualité au bébé. La HAS recommande de bannir tout autre objet qui pourrait étouffer l’enfant.

Le bébé et la maman doivent avoir chacun leur lit, dans la même pièce. Selon des études citées par ce rapport, la vigilance des parents baisse lorsque le bébé est dans leur lit. De plus, ce dernier pourrait manquer d’air à cause des coussins et couvertures.

L’hyperthermie est à éviter. La HAS conseille aux parents de ne pas trop couvrir le bébé avant de le placer au lit. La peau du nourrisson ne doit pas être chaude au toucher. La température de la chambre est également primordiale. Elle doit être confortable pour un adulte peu couvert.

Jarry Pierre, pédiatre, recommande de placer le bébé dans une gigoteuse pendant la nuit. Selon lui, ce vêtement permet de couvrir les pieds de l’enfant et ainsi, lui éviter d’attraper froid. La gigoteuse est sans danger pour le bébé qui ne risque pas de s’asphyxier.

 

Maintenant, vous avez maintenant toutes les clés en main afin de garantir un sommeil sans danger pour votre enfant. Sachez également qu’une bonne qualité de sommeil est primordiale pour la croissance et le bon développement de l’enfant. Cela est aussi le meilleur remède contre l’obésité infantile.

 

N’hésitez pas à rencontrer les experts en parentalité et petite enfance (coach en parentalité, baby planner…), qui sont là pour vous apporter les conseils nécessaires.

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité et parentalité. Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

Article validé par Jarry Pierre, pédiatre.

31/08/2016

Sources :
Nocturnal Video Assessment of Infant Sleep Environments – Erich K. Batra, Douglas M. Teti, Eric W. Schaefer, Brooke A. Neumann, Elizabeth A. Meek, Ian M. Paul – Etats-Unis – 15 Aout 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute