Leucémie infantile : Un excès d’hygiène à l’origine de la maladie

bébé exposition hygiène -risque leucémie

Une étude récente, menée par The Institute of Cancer Research, estime qu’un excès d’hygiène pourrait contribuer à la leucémie infantileDe nombreuses études tendent déjà à démontrer qu’en ayant tendance à vouloir surprotéger son bébé des microbes et des maladies, l’enfant avait plus de chances de développer des allergies.

 

Selon la Société Canadienne du cancer, environ 75 % des leucémies infantiles sont des leucémies lymphoblastiques aiguës. Capable de se développer très rapidement, la leucémie lymphoblastique aiguë affecte les lymphocytes. Elle entraîne également la multiplication de globules blancs cancéreux dans la moelle osseuse. Le développement rapide de globules non opérationnels mène à l’impossibilité pour l’organisme de produire des cellules fonctionnelles. 20% de ces leucémies seraient des leucémies aiguës myéloblastiques. Dans ce cas, les cellules affectées sont les globules rouges et les plaquettes.

La maladie touche en général des enfants entre 1 et 4 ans. Elle se manifeste par une forte fatigue, une peau pâle, de la fièvre, un abdomen gonflé (en raison du gonflement de la rate ou du foie) et par des difficultés respiratoires.

 

Les facteurs de risques de la leucémie infantile peu connus

A l’heure actuelle, aucune cause précise n’a été découverte à la maladie. Néanmoins, il existe plusieurs facteurs de risque. En premier lieu, on peut citer les origines génétiques.

Selon Greaves, la leucémie se développe en raison d’une mutation génétique en deux étapes avant la naissance.

D’autres syndromes génétiques tels que la maladie de Fanconi qui affecte la moelle osseuse. Ou encore, le syndrome de Wiskott Aldrich qui touche les cellules sanguines et immunitaires, sont considérés comme facteurs de risques.

Enfin, une forte exposition aux radiations et  au tabagisme peuvent aussi faire partie des facteurs de risque.

 

Je contacte un professionnel

 

 

L’excès d’hygiène : nouvelle possibilité

L’auteur de l’étude estime que les expositions microbiennes au tout début de la vie sont non seulement protectrices mais qu’en leur absence, les infections postérieures déclenchent les mutations secondaires critiques.

Un manque d’expositions microbiennes peut mener à un défaut de fonctionnement du système immunitaire qui peut déclencher la leucémie.

Un manque d’expositions du bébé aux microbes peut donc mener à des problèmes de santé plus conséquents à l’âge adulte.

 

 

frère plus âgé-moins risque dévelopepement leucémie-enfants

 

 

Des enfants moins susceptibles que d’autres de développer la maladie

Les enfants nés par césarienne ou ceux étant peu allés à la crèche ou en garderie seraient plus susceptibles de développer une leucémie infantile.

En revanche, les enfants nourris au sein sur le long terme ainsi que ceux ayant des frères et sœurs plus âgés seraient moins susceptibles de développer la maladie.

Toutefois, certaines études contredisent cette hypothèse. L’auteur de l’étude prévoit d’ailleurs d’autres recherches pour approfondire ces résultats.

 

 

Professionnels, bébeé, maman, grossesse, bien-être

 

 

Dans le but de mieux vous informer autour de votre grossesse et de l’arrivée de votre enfant, Kidd’izy vous aide à trouver  les meilleurs professionnels de la maternité, parentalité: coachs parentaux, psychologues, accompagnants en périnatalité, etc…

 

Source : A causal mechanism for childhood acute lymphoblastic leaukaemia, 21 May 2018 , Mel Greaves, London (UK)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *