Les bienfaits de l’ostéopathie pour les mamans et les bébés. Interview de Jennifer Muller, ostéopathe

bébé; ostéopathe; ostéopathie; maman; conseils

Dans cette interview, Jennifer Muller, ostéopathe et spécialiste en périnatalité, nous explique les bienfaits de l’ostéopathie pour les mamans et les bébés.

 

Maman; massage; osteopathe

 

KIDD’IZY : Bonjour Jennifer, vous êtes ostéopathe à Paris et spécialisée en périnatalité. En quoi consiste l’ostéopathie périnatale ? Et pourquoi aimez-vous travailler avec les femmes enceintes et les nourrissons?

 

Jennifer Muller : L’ostéopathie périnatale est basée sur le bien-être de la maman et du bébé, permettant de soulager tous les maux de grossesse, de préparer l’accouchement pour ouvrir le bassin, afin que le passage du bébé se passe au mieux et que celui-ci soit bien positionné.

On s’intéresse également au nourrisson. Je travaille en maternité, donc je les vois très rapidement après la naissance afin de soulager les torticolis, les problèmes digestifs ( reflux, coliques ) ou pour les tensions qui se sont mises au niveau du bassin du bébé à cause de la position des jambes quand il était en siège pendant très longtemps. J’interviens aussi s’il y a eu une extraction instrumentale ( forceps, ventouse ) qui peut soulager le nourrisson. On peut également travailler sur la plagiocéphalie, c’est-à-dire l’aplatissement du crâne.

Je souhaite que les femmes enceintes aient la grossesse la plus agréable possible car une grossesse n’est pas une maladie. Il est donc important que la future maman vive pleinement cette période-là. J’ai toujours voulu travailler autour de la périnatalité car je voulais aider les mamans et les nourrissons pour la mise en place de l’allaitement ou pour soulager des tensions. Il y a beaucoup de changements avec l’arrivée d’un nouveau-né. Les parents peuvent être submergés. Je suis justement là pour les aider avec des conseils, des manipulations et les accompagner à rentrer dans leur parentalité.

Je contacte Jennifer Muller – Ostéopathe

 

L’ostéopathe et le masseur kinésithérapeute, quelles sont les grandes différences ?

 

La plus grande différence est la méthode d’utilisation pour les soins. En tant qu’ostéopathe, j’utilise seulement mes mains et je travaille passivement, c’est-à-dire que le patient ne fait quasiment rien pendant la consultation.

Le kinésithérapeute va plutôt utiliser des outils, comme des instruments de musculation.

L’ostéopathe est un praticien de première intention : les patients ne sont pas obligés d’aller voir leur médecin traitant au préalable. A l’inverse du kinésithérapeute, nous n’avons pas besoin de prescription médicale, les patients viennent directement faire des séances. L’ostéopathe fait un diagnostic en fonction des maux du patient pour savoir s’il peut le prendre en charge ou s’il faut le réorienter.

Nous travaillons également sur le principe de globalité, c’est-à-dire que l’on travaille sur tout le corps. Par exemple, si une personne vient pour un torticolis ou une douleur en bas du dos, nous ne nous focalisons pas que sur cette zone-là. On recherche toutes les tensions du corps afin de rééquilibrer l’ensemble de l’organisme.

 

ostéopathe; maman; bébé; massage; ostéopathie

 

A partir de quand une femme enceinte peut-elle consulter un ostéopathe spécialisé ?

 

Il n’y a pas de règles. Elle peut venir dès le début de sa grossesse et jusqu’à la fin. On n’impose pas de consultations. La seule consultation vraiment nécessaire pour la femme enceinte est celle de la fin du huitième mois pour préparer le bassin à l’accouchement.

Si elle a des douleurs entre-temps, il ne faut pas hésiter à consulter, pour ne pas subir sa grossesse.

 

Pour quels maux une femme enceinte peut-elle vous voir ?

 

En général, les principaux motifs de consultations sont les douleurs au niveau du dos ou pour des problèmes de sciatique. En questionnant les femmes, on se rend compte que beaucoup ont des problèmes de reflux. Je souhaite souligner que le syndrome de Lacomme peut être soulagé grâce à des séances d’ostéopathie. Cette pathologie du petit bassin tire au niveau du bas du ventre et crée des tensions. Il est donc important de faire savoir aux patientes qu’il y a une vraie possibilité de soulagement et d’amélioration sur ces tensions pendant la grossesse.

 

Les RGO sont un vrai handicap, en quoi les séances peuvent-elles soulager le bébé ?

 

On va travailler sur la maturité du système digestif, c’est-à-dire qu’un bébé qui va naître a un système digestif complètement immature. Par des manipulations tout en douceur, on replace l’estomac par rapport à l’oesophage. En travaillant également sur le crâne par le biais du nerf pneumogastrique. On va vraiment s’appuyer sur ces deux systèmes pour soulager.

En ostéopathie, il faut voir tout en amont et de façon globale : le système vasculaire, le système nerveux, pour avoir ce principe de globalité afin de soulager au mieux les tensions.

 

On le sait moins, mais des séances d’ostéopathie peuvent aussi apaiser les nuits de bébé et les coliques ? Comment se met en place votre action ?

 

Pour les coliques, on travaille également sur le système digestif et sur le crâne. Je donne des conseils aux parents sur le portage, le positionnement, le massage. Grâce aux manipulations et aux « astuces », on arrive à soulager le bébé.

Pour les nuits, on travaille sur l’apaisement du nourrisson, comment libérer les tensions du corps en travaillant sur les plagiocéphalies, sur les troubles ORL, les troubles digestifs et le stress, qui est un autre facteur d’insomnie.

En posant de nombreuses questions aux parents, on arrive à savoir quelle peut-être la cause de ces insomnies. Grâce au travail global du corps, on apaise les tensions. Un enfant plus détendu dormira plus facilement.

 

ostéopathe; maman; bébé; massage; ostéopathie

 

Chez le nourrisson, il a-t-il des précautions à prendre pendant la manipulation ? Et quels sont les bienfaits ressentis par la suite ?

 

Un nourrisson n’est pas un adulte en miniature. Les articulations vont être beaucoup plus souples. Il est primordial d’y aller en douceur. Je travaille davantage sur les fascias, sur le système musculaire pour soulager.

Apres une séance, les enfants ne sont pas comme d’habitude, ils peuvent dormir beaucoup ou être plus irrités. C’est tout à fait normal car le corps de l’enfant travaille et a besoin d’énergie. La journée et la nuit qui suit la séance en général, c’est un peu compliqué. Il y a un vrai soulagement entre 12 et 24h après la séance.

Sans pouvoir généraliser, pour les problèmes de reflux/coliques, en une ou deux séances, il y a déjà de très bons résultats.

Je préconise également de venir au plus tôt afin que le corps du bébé ne s’habitue pas à une mauvaise position. Beaucoup de sages-femmes proposent aux parents d’aller voir l’ostéopathe rapidement même pour une séance préventive. Il n’y a pas de règles, c’est aux parents de voir l’évolution du bébé.

 

Il a-t-il des contre-indications à une séance d’ostéopathie pour la maman ou son bébé ?

 

Non, il n’y a pas plus de contre-indications que pour une autre personne. En posant des questions au tout début, on cherche les antécédents du patient, l’histoire de la maladie ou du motif de consultation, s’il y a des signes cliniques autour.

Tout dépend de la pathologie et de la crise. Je m’adapte à chaque patient et je l’aide de manière globale pour apaiser ses tensions.

 

ostéopathe pro

 

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter la page professionnelle de Jennifer Muller, ostéopathe et spécialisée en périnatalité, membre du réseau certifié Kidd’izyVous pouvez en savoir plus sur l’expérience, les prestations, les tarifs de Jennifer et réserver une consultation ici.

 

Prenez contact avec Jennifer ici
les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *