Otites: comment les réduire chez les nourrissons ?

Bébé Otites
Trouver un professionel

L’otite, une infection très courante mais en diminution!

Avant tout, l’otite est une des infections les plus courantes chez les nourrissons. Elle a été le sujet de nombreuses études pour en comprendre les facteurs aggravants.

Fort heureusement, les taux d’otites chez les enfants de 1 mois, 6 mois et 1 an ont significativement diminué, en comparaison aux études des années précédentes :

– 6% chez les nourrissons de moins d’1 mois (vs 18%)

– 23% chez les nourrissons de moins de 3 mois (vs 39%)

– 46% chez les nourrissons de moins de 6 mois (vs 62%)

 

 

allaitement bébé et otites

 

L’allaitement réduit les risques d’otites

L’explication générale donnée est celle des anticorps que l’on trouve dans le lait maternel. C’est ainsi que plusieurs recherches ont démontré l’intérêt de l’allaitement afin de diminuer le risque d’otites chez les nourrissons.

En 2010, les chercheurs de l’Université de Rochester le démontraient sur 500 enfants (1).

Et le risque était majoré chez les enfants alimentés en intégralité avec du lait en poudre, mais aussi réduit chez les bébés en alimentation mixte, et encore plus réduit significativement chez les nourrissons exclusivement allaités au sein.

Les conclusions allaient dans le même sens pour les nourrissons de 2 mois, et ceux de 6 mois.

 

Vaccination et tabagisme ont un impact sur les infections respiratoires et les otites

Une nouvelle étude, tout juste publiée dans l’American Association of Pediatrics (2) va encore plus loin. Les chercheurs de l’Université du Texas ont suivi 367 enfants jusqu’à leur 1er anniversaire et étudié d’autres stimuli extérieurs en lien avec les otites.

Ils ont scruté les antécédents de la famille, l’allaitement du bébé et le tabagisme, pour comparer les enfants sujets aux otites et ceux qui ne l’étaient pas.

Stop au tabac ! Aussi le tabagisme passif familial a une incidence forte en augmentant le risque d’infection des oreilles.

Un vaccin, pourquoi pas ? La vaccination étant liée à un meilleur suivi pédiatrique, elle profite également à l’enfant.

 

 

cellule bleu et otites

 

Malgré les progrès réalisés en matière de prévention, les otites sont encore fréquentes chez les bébés. Lorsqu’un nourrisson l’attrape avant ses 6 mois, le risque de souffrir de ce symptôme dans l’enfance est accru.

Enfin pour toutes les mamans, et plus particulièrement celles qui ont des antécédents ORL, l’allaitement, l’arrêt du tabac, la vaccination ont fait leurs preuves…

 

Ainsi Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité.

Sources :
(1) Albert Sabirov, Janet R. Casey, Timothy F. Murphy, and Michael E. Pichichero. Department of Microbiology/Immunology, University of Rochester, Rochester, NY 14627
(2) Tasnee Chonmaitree, Rocio Trujillo, Kristofer Jennings, Pedro Alvarez-Fernandez, Janak A. Patel, Michael J. Loeffelholz, Johanna Nokso-Koivisto, Reuben Matalon, Richard B. Pyles, Aaron L. Miller, David P. McCormic. Departments of Pediatrics, bPathology, Preventive Medicine and Community Health, and Microbiology and Immunology, University of Texas Medical Branch, Galveston, Texas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute