VACCINATION : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR L’ENFANT

vaccin-bébé-maladie-seringue-piqûre

Pour les enfants nés jusqu’au 31 décembre 2017, les seuls vaccins obligatoires étaient jusque là le vaccin trivalent contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Cependant, au 1er janvier dernier, de nouvelles obligations de vaccination sont entrées en vigueur. Les jeunes enfants doivent désormais être vaccinés avec 11 vaccins avant l’âge de 18 mois.

 

Huit nouvelles vaccinations obligatoires

 

Auparavant, les enfants nés avant le 1 er janvier 2018 devaient être vaccinés, grâce à un vaccin trivalent, contre les trois maladies suivantes :

  • Le tétanos
  • La diphtérie
  • La polioméylite

Pour mémoire, en ce qui concerne la vaccination BCG contre la tuberculose, elle n’est plus obligatoire en France depuis 2007.

 

seringue-vaccin-vaccination

 

Cependant au 1er janvier 2018, huit nouvelles vaccinations, qui n’étaient jusque-là que recommandées chez les nourrissons, sont devenues obligatoires. Ces vaccinations sont les suivantes :

  •  La coqueluche ;
  • Les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b ;
  • L’hépatite B ;
  • Les infections à pneumocoques ;
  • Les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C ;
  • La rougeole ;
  • Les oreillons ;
  • La rubéole.

 

Ainsi, tous les enfants doivent recevoir, avant l’âge de 18 mois, 11 vaccinations, sauf en cas de contre-indication médicale reconnue.

N’oubliez pas que l’allaitement peut être considéré comme le premier vaccin de votre bébé. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.

 

Je contacte un professionnel ici

 

Quelles sont ces contre-indications médicales aux vaccins obligatoires ?

 

Les contre-indications médicales aux 11 vaccins obligatoires depuis le 1er janvier 2018, reconnues par les autorités de santé, sont les suivantes :

  • La survenue d’une réaction d’hypersensibilité à l’une des substances actives, l’un des excipients ou à des résidus à l’état de traces d’un vaccin ;
  • Le développement d’une encéphalopathie (pathologie de l’encéphale) suite à une
    précédente vaccination ;
  • Des troubles neurologiques graves suite à une vaccination ;
  • Dans le cas du vaccin rougeole – oreillons – rubéole, une tuberculose active non traitée, une maladie maligne hématologique, un déficit immunitaire ou un traitement immunosuppresseur.

 

 

La vaccination de l’enfant en pratique

 

En définitive, les enfants nés depuis le 1er janvier 2018 doivent être vaccinés selon le schéma de vaccination suivant :

  • La vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche par un vaccin tétravalent à 2 mois, 4 mois, 11 mois, puis 6 ans ;
  • Contre les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b à 2 mois, 4 mois et 11 mois ;
  • Contre l’hépatite B à 2 mois, 4 mois et 11 mois ;
  • Les infections à pneumocoques à 2 mois, 4 mois et 11 mois ;
  • Les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C à 5 mois et 12 mois ;
  • Le vaccin trivalent rougeole – oreillons – rubéole (ROR) à 12 mois, puis entre 16 et 18 mois.

 

virus-microbe-maladie

 

A noter qu’un vaccin hexavalent regroupant les vaccins diphtérie – tétanos – poliomyélite – coqueluche – Haemophilus – hépatite B est disponible pour limiter le nombre d’injections vaccinales.

Remarque : Des recommandations vaccinales particulières sont établies pour les nourrissons nés prématurés.

Ces nouvelles obligations vaccinales, entrées en vigueur au 1er janvier 2018, sont devenues exigibles pour l’entrée ou le maintien en collectivité des enfants depuis le 1er juin 2018 pour les enfants nés depuis le 1 er janvier 2018.

Afin d’obtenir de plus amples informations sur les vaccinations, veuillez consulter le site de vaccination info service

 

Dans le but de mieux vous informer autour de votre grossesse et de l’arrivée de votre enfant, Kidd’izy vous aide à trouver  les meilleurs professionnels de la maternité, parentalité : coachs parentaux, psychologues, accompagnants en périnatalité, etc…

 

Je contacte un professionnel ici

 

Source :

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018. Ministère des Solidarités et de la Santé.
Janvier 2018.

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement
bébé malade flore bactérienne tétine
Flore bactérienne du nourrisson et risque de maladies à long terme
Risque de pollution grossesse
GROSSESSE ET POLLUTION: QUELS RISQUES POUR LA SANTÉ DU BÉBÉ ?

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *