Quels changements émotionnels après la naissance ?

Petits pieds
Trouver un professionel

La naissance d’un 1er enfant bouleverse notre vie quotidienne, familiale et sentimentale. Si nous n’y sommes pas bien préparés, le choc d’une naissance peut être plus fort qu’il n’y paraît.

Les mères pour la 1ère fois ne peuvent distinguer les troubles normaux ou anormaux de la période post natale !

De la fatigue à la psychose puerpérale, en passant par le baby blues ou la dépression post partum, les mamans sont sujettes à différents troubles psychiques.

Quels sont les différents types de désordres psychiques après la naissance?

– Le baby blues apparaît rapidement après la naissance entre le 1er et le 5è jour, et disparait vers le 10è jour. Tristesse, irritabilité, frustration ou fatigue en sont les signes principaux: il ne nécessite pas de traitement médicamenteux particulier.

Cependant, il ne faut pas hésiter à en parler à un professionnel en périnatalité (coach parental, baby planner, psychologue…) afin d’être écoutée et rassurée.

– Puis la dépression post partum survient les 1ères semaines après la naissance. Mais, ne vous y méprenez pas ! Elle peut aussi apparaître longtemps après l’accouchement, pendant la 1ère année…

Pour une maman fatiguée, il est très difficile de reconnaître ce mal. Pour vous aider, le corps médical a mis en place un test qui permet d’objectiver la dépression post partum. The Edinburgh Postnatal Depression Scale est un outil simple et fiable en 10 questions à conduire régulièrement. Si le résultat est supérieur à 10, il est impératif de consulter un professionnel.

– Enfin, la psychose puerpérale est beaucoup plus rare (1 à 2 femmes sur 1000 sont concernées). C’est un type dépressif beaucoup plus sévère qui peut altérer la perception de la réalité et donner lieu à des hallucinations. Il y a donc urgence à consulter.

 

Plusieurs facteurs entrent en cause

– Un taux d’hormones différent : les niveaux d’œstrogènes et de progestérone baissent drastiquement quelques heures après la naissance. Ils peuvent induire des sautes d’humeur ou une dépression.

Les émotions de la mère qui doute de sa capacité à s’occuper correctement de son bébé ont aussi un véritable impact.

La fatigue due à l’accouchement peut durer plusieurs jours ou semaines, encore plus après une césarienne.

Les événements externes : contexte familial, manque d’aide peuvent aussi concourir à déstabiliser la maman…

 

Reconnaître les signes avant-coureurs, l’enjeu des mamans

Pleurs sans raison, fatigue, sommeil difficile, changement d’état de type « Jean qui rit, Jean qui pleure », sentiment de ne pas y arriver, manque de patience avec votre bébé ou l’entourage…

Autant de signes qui doivent vous faire tilt. Inutile de dramatiser au moindre état d’âme, mais si cela persiste plus de 15 jours, renseignez-vous auprès de professionnels en périnatalité ou parentalitéUne consultation ou un suivi individuel vous aidera à sortir de cette mauvaise passe. Les groupes de mamans sont aussi utiles pour ne plus se sentir isolée avec ses doutes.

Comment agir / réagir?

Nous connaissons peu les liens entre pics d’hormones, alimentation, exercice dès la grossesse et les troubles du comportement de la mère.

Plusieurs études scientifiques ont établi les corrélations entre les dépressions post partum et les comportements.

Une alimentation plus riche en fruits, légumes, poissons et céréales complètes, en oméga 3. Mais aussi une activité physique plus développée, une bonne qualité de sommeil , du repos, l’allaitement ou la supplémentation en fer permettent de diminuer les troubles psychologiques de la jeune maman.

N’hésitez donc pas à modifier vos habitudes et à adopter un mode de vie plus sain! Voici aussi 10 règles d’or pour minimiser les risques de dépression post partum.

 

Kiddizy vous accompagne dès la naissance, n’hésitez pas à poser vos questions aux meilleurs professionnels spécialisés en maternité, parentalité, petite enfance grâce au #Kiddizy sur les réseaux sociaux.

 

Sources: Troubles émotionnels et psychiques de mères en post-partum. INPES, Fiche d’action n. 16.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute