Ostéopathie & Post-Partum

Trouver un professionel

L’ostéopathie en post partum a de nombreux effets reconnus. Cette thérapie manuelle et douce est très bénéfique, même en prévention, chez la jeune maman.

Qu’est-ce que le post-partum ?

Le post-partum dans le contexte médical est la période qui débute après l’accouchement, et se termine au retour de couches, avec l’apparition des règles.

Pour l’ostéopathe le post partum peut être considéré de façon plus large comme la « période de vie après accouchement » compte tenu de l’impact de la grossesse et de l’accouchement sur le corps de la femme.
On se préoccupe beaucoup de la femme enceinte et de sa préparation à l’accouchement, mais il ne faut pas négliger la femme qui vient d’accoucher.

Souvent submergée par leur nouveau statut de mère, elles négligent leur corps, mettent de côté leurs douleurs, gênes ou troubles fonctionnels pour se consacrer à leur bébé.

 

Avant le post partum, l’état de grossesse

Pourtant il faut savoir que les 9 mois (ou moins) de grossesse, et l’accouchement laissent une empreinte sur le corps maternel. Le corps s’adapte pendant 9 mois à la présence fœtale puis en l’espace de quelques heures, le temps de l’accouchement, le corps se retrouve avec un « ventre vide », un phénomène d’hypopression au niveau abdominal avec la naissance du nouveau-né. Ce changement d’état est brutal comparé au 9 mois d’adaptation.

Il n’y aura pas de retour identique du corps à l’état d’avant grossesse, mais il est nécessaire d’aider le corps à se remettre, à retrouver une bonne posture et un bon fonctionnement. 

Si cette étape est négligée, elle peut entraîner l’apparition : 

– de douleurs immédiatement ou des années plus tard : du rachis, du bassin, des céphalées… 

– ainsi que des troubles fonctionnels : difficulté à récupérer un périnée efficace, troubles urinaires ou gynécologique, lourdeurs dans le bas ventre… ect

La prise en charge ostéopathique du post-partum

Elle peut concerner de nombreux maux, par exemple :

les douleurs  installées pendant la grossesse persistantes après l’accouchement : sciatalgie, douleurs adaptatives, le syndrome de Lacomme (: douleurs associées de bassin, des lombaires, irradiant vers le périnée et les cuisses) 

les douleurs en lien avec l’accouchement : dues à la position d’accouchement, aux efforts expulsifs, aux manœuvres obstétricales, à la péridurale, à la césarienne…

Les douleurs propres du post partum : difficulté à retrouver une bonne posture, les douleurs dues aux positions d’allaitement …

Mais elle peut aussi être indiquée en prévention, pour les années à venir, une consultation en post-partum même sans douleur est essentielle pour aider le corps à se rééquilibrer, à récupérer un bon fonctionnement pour ne pas développer des douleurs ou troubles fonctionnels par la suite.

 

Mais quand consulter ?

La consultation ostéopathique peut avoir lieu dans les jours qui suivent l’accouchement, en présences de douleurs qui peuvent être très invalidantes ou de gênes fonctionnelles.

Si vous ne présentez pas de douleur, l’idéal est de prendre rendez-vous avant le début de votre rééducation périnéale afin d’optimiser celle-ci.Sachez qu’il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour consulter, en cas de doute n’hésitez pas à poser des questions à votre ostéopathe, il/elle saura vous informer et réorienter si besoin.

 

Article rédigé par Emmanuelle Bourgeois, ostéopathe spécialisée en périnatalité, membre du réseau de professionnels Kiddizy. Formée auprès de Thierry Leboursier, Jean-marie Briand et Michèle Barrot chez OSTEONAT, vous pouvez en savoir plus sur l’expérience, les prestations, les tarifs d’Emmanuelle et réserver une consultation ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute