Jogging enceinte: quels risques à courir pendant la grossesse?

Jogging enceinte

JOGGING ENCEINTE ?

Vous êtes enceinte et adepte de la course à pieds? Cette question vous inquiète comme beaucoup…

Poursuivre une activité de jogging durant la grossesse favoriserait-t-il une naissance prématurée? Ou la naissance d’un bébé souffrant d’insuffisance pondérale ?

 

Nouvelle étude du King’s College

Selon une étude du King’s College de Londres, publiée dans le British Medical Journal of Open Sport and Exercise Medicine, il n’y a pourtant aucun risque pour les femmes à poursuivre la course à pieds pendant leur grossesse.

L’étude  a été menée  sur près de 1293 femmes ayant couru pendant leur grossesse. Elle  révèle que 45% des femmes ont arrêté de courir quand elles étaient enceintes, dont 25% au deuxième trimestre.
Les chercheurs ont observé  le poids de naissance , l’accouchement vaginal assisté et la prématurité des naissances des enfants.

 accompagnement jogging enceinte

Aucun risque à faire son jogging enceinte

Les résultats montrent que la durée moyenne de grossesse est quasiment égale entre les femmes ayant couru pendant la grossesse et celles qui se sont arrêtées. La grossesse des femmes qui ont couru a duré en moyenne 279 jours contre 270 de manière générale.

La majorité de ces bébés sont nés à terme sans différence de poids.

Ce qui rappelle que pratiquer une activité physique pendant sa grossesse est très bénéfique pour la maman, comme pour le bébé.

Par exemple, le yoga enceinte est une pratique qui favorise l’accouchement. Enfin, l’activité physique est également recommandée en cas de diabète gestationnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *