Yoga enceinte : la pratique qui facilite l’accouchement

La pratique du yoga est en vogue dans notre société occidentale. Par exemple, aux États-Unis, le nombre de pratiquants a augmenté de 20 millions en 2012, à 36 million en 2016.

Venue d’Inde, cette activité physique est mise en avant comme ayant des vertus thérapeutiques, tant au niveau mental que physique. Il est vrai que sa popularité récente est croissante et ne laisse que peu de recul aux chercheurs pour prouver la véracité des vertus attribuées au yoga. Il en existe toutefois quelques unes, qui démontrent pour une grande majorité, les effets positifs du yoga sur les femmes enceintes.

 

Yoga enceinte: une réduction de la douleur

 

La pratique du yoga enceinte aide à réduire la douleur lors de l’accouchement, qui, même s’il se déroule bien, est une épreuve. Il est très difficile d’estimer le niveau de douleur, celui-ci variant en fonction du niveau de sensibilité de la femme. Sur huit études, quatre s’intéressaient à des femmes en bonne santé. Dans chacune d’entre elles, une amélioration de la douleur liée à la grossesse et l’accouchement fut observée (1).

 

infirmière puéricultrice

 

Une étude s’intéressait aux femmes enceintes souffrant de douleurs pelviennes. Une réduction de la douleur fut aussi observée. Effectivement, cette étude a montré que la pratique du yoga est plus efficace à cette fin que d’autres activités, comme la marche, ou d’autres exercices prénataux communs (2).

Des chercheurs Thaïs ont démontré que le confort de la femme enceinte augmentait grâce au yoga. En effet, ils ont demandé à deux groupes de 37 femmes d’évaluer sur 100 le confort de leur grossesse à 3 moments de la gestation. En moyenne, le groupe de femme pratiquant le yoga atteignait un score de 7 points plus élevé que celles ne le pratiquant pas (3).

 

 

Des chercheurs Thaïs ont démontré que le confort de la femme enceinte augmentait grâce au yoga. En effet, ils ont demandé à deux groupes de 37 femmes d’évaluer sur 100 le confort de leur grossesse à 3 moments de la gestation. En moyenne, le groupe de femme pratiquant le yoga atteignait un score de 7 points plus élevé que celles ne le pratiquant pas (3).

 

Yoga enceinte : une réduction du niveau de stress et d’anxiété

Le yoga est source de détente et d’une réduction du niveau de stress et d’anxiété. Chez des femmes enceintes ayant des symptômes d’anxiété et de dépression, la pratique du yoga prénatal fut associée à une réduction des symptômes. Elle est plus efficace que les traitements standard pour ce genre de problèmes. La pratique du yoga prénatal causa une réduction importante dans les résultats du WDEQ (Wijma Delivery Expectancy Questionnaire). Ce questionnaire mesure le stress des futures mères par rapport à l’arrivée du nouveau-né (4).

 

La pratique du yoga prénatal est aussi bénéfique chez les femmes enceintes en bonne santé mentale. Grâce à cette pratique, elles se sentaient moins stressées et anxieuses. De plus, cela est aussi observable chez les femmes présentant des grossesses à risque. Chez ces dernières, le nombre de cas d’hypertension liés à la grossesse réduit de manière importante.

 

 

pratique yoga prénatal bénéfique femmes enceintes bonne santé mentale moins stressées anxieuses femmes grossesses risque âge avancé condition physique

 

Une grossesse et un accouchement plus agréables

Chez les femmes en bonne santé pratiquant le yoga enceinte, l’accouchement se déroula plus rapidement, et avec moins de complications que chez les femmes n’ayant pas pratiqué le yoga. Ces dernières évoquent aussi une amélioration de leur vie quotidienne, d’un point de vue social, et au niveau de la mobilité.

 

 

Par conséquent, le yoga enceinte est une manière idéale de garder une activité physique et de participer au bon déroulement de la grossesse.

Pour vous aider pendant votre grossesse, vous pouvez demander l’accompagnement personnalisé d’un coach fitness spécialisé en périnatalité .

Chez Kiddizy, après un questionnaire d’orientation, vous êtes contactée en personne pour valider vos besoins et être accompagnée par les meilleurs experts tous spécialisés en périnatalité, parentalité et petite enfance.

(1)Effects of yoga intervention during pregnancy: a review for current status. Jiang Q, Wu Z, Zhou L, Dunlop J, Chen P.
(2) Effects of prenatal yoga: a systematic review of randomized controlled trials. Kawanishi Y, Hanley SJ, Tabata K, Nakagi Y, Ito T, Yoshioka E, Yoshida T, Saijo Y.
(3) Yoga during pregnancy: effects on maternal comfort, labor pain and birth outcomes. Chuntharapat S, Petpichetchian W, Hatthakit U.
(4) Effects of antenatal yoga on maternal anxiety and depression: a randomized controlled trial. Newham JJ, Wittkowski A, Hurley J, Aplin JD, Westwood M.
les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement
Jogging enceinte
Jogging enceinte: quels risques à courir pendant la grossesse?
enfant dans l'eau - sport - réussite scolaire
Sport : pratiquer une activité favorise la réussite scolaire de l’enfant

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *