Anti-inflammatoires: nouvel espoir de grossesse après 40 ans ?

Anti-inflammatoires
Trouver un professionel

Les anti-inflammatoires pourraient devenir le nouveau traitement contre l’infertilité due à l’âge. Selon des chercheurs américains, ces médicaments pourraient aider les femmes de plus de 40 ans à vivre une grossesse tardive.

Les anti-inflammatoires pourraient bien révolutionner les envies de grossesse tardive.

Une étude américaine, publiée le 5 août 2016 dans le journal Reproduction, suggère que ces médicaments pourraient aider les femmes de plus de 40 à avoir un bébé.

Une excellente nouvelle ! Cependant, les grossesses tardives sont accompagnées de risques pour la mère et pour l’enfant à ne pas négliger.

Les scientifiques américains ont procédé à une recherche en deux étapes. La première consistait à observer, sous un microscope, les cellules ovariennes de mammifères afin de connaître le processus de la perte de fertilité liée à l’âge.

Leur découverte est une première dans le domaine scientifique.

 

 

pilules-médicaments-anti-inflammatoire

L’inflammation des ovaires due à l’âge rendrait les grossesses tardives plus difficiles

En comparant des cellules ovariennes jeunes et matures, les chercheurs ont établi deux constats :

– une apparence identique

– un environnement différent

Ils concluent que l’environnement dans laquelle les cellules ovariennes se développent n’a aucun impact sur leurs croissances mais détériore leur qualité.

Les ovaires jeunes n’auraient pas vécu tous les déséquilibres hormonaux, tandis que les ovaires plus âgés auraient développé une inflammation due aux successions de ces déséquilibres.

Selon eux, cette perte de qualité pourrait bien être la cause de l’infertilité due à l’âge.

Ce constat a été confirmé par l’analyse de tissus ovariens provenant de souris selon deux critères :

– les jeunes souris qui représentent l’équivalent d’une femme âgée de 20 à 30 ans

– les souris âgées qui représentent l’équivalent d’une femme âgée de 40 et plus

Chez toutes les souris âgées, les cellules reproductives étaient accompagnées d’une forte présence d’inflammations.

Aucune des jeunes souris n’a présenté cette caractéristique. De plus, les chercheurs se sont aperçus d’un fort taux de globule blanc dans les tissus ovariens des plus vieux rongeurs. Ils expliquent que la présence de globule blanc indique que le corps combat une inflammation locale.

 

anti-inflammatoire-grossesse-tardive-femme-enceinte

 

 

Les anti-inflammatoires : la clé pour une grossesse tardive ?

Selon les scientifiques américains, la perte de qualité des ovaires, due à l’inflammation, pourrait bien être la cause de l’infertilité due à l’âge. Et cette inflammation pourrait être traitée par des anti-inflammatoires.

Cependant, ils soulignent devoir entreprendre d’autres recherches afin d’élaborer un traitement efficace contre ces inflammations. Ces médicaments devraient reproduire le même principe que les anti-inflammatoires courants. En attendant, la fécondation in-vitro reste beaucoup utilisée.

 

De nombreux accompagnants à la périnatalité sont là pour vous aider et vous apporter les soins et la préparation nécessaires à la conception et la naissance (thérapeutes spécialisés en infertilité, bien-être prénatal grâce à des médecines douces pratiquées par des ostéopathes, sophrologues, coachs en fitness pendant la grossesse…).

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité et l’infertilité.

Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

16/08/2016

Sources :
AGE-RELATED INFERTILITY MAY BE CAUSED BY SCARRED OVARIES – Northwestern University – Etats-Unis – 5 Aout 2016-08-11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute