Médicament contre l’endométriose : autorisé aux USA

lutter contre les douleurs pelviennes des femmes liées à l'endométriose

Récemment, les autorités de santé américaines ont autorisé la mise sur le marché d’un nouveau médicament contre l’endométriose, l’elagolix (ORILISSA™).

L’endométriose touche environ une femme sur 10 en âge de procréer. Face à cette maladie chronique associée à de multiples conséquences négatives sur la qualité de vie des femmes concernées, les traitements disponibles restent limités.

 

L’endométriose, une maladie chronique complexe, sans médicament

 

L’endométriose est une pathologie qui affecte l’endomètre, le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones féminines (les œstrogènes), les cellules de l’endomètre vont migrer via les trompes vers d’autres organes, sur lesquels elles provoquent des lésions, des adhérences et/ou des kystes.

Les organes touchés peuvent être :
– Les organes génitaux, comme les ovaires ;
– Le péritoine (membrane qui tapisse la cavité abdominale) ;
– Le système urinaire ;
– L’appareil digestif ;
– Plus rarement les poumons.

A ce jour, les causes exactes de l’endométriose restent partiellement inexpliquées. Une étude américaine réalisée en 2016 avait souligne les liens entre endométriose et infertilité.

 

mal-de-vente-endometre

 

De même, peu d’alternatives thérapeutiques sont disponibles, parmi lesquelles :
– Des médicaments pour soulager les douleurs (antalgiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens) ;
– Des contraceptifs œstro-progestatifs ou progestatifs ;
– Les stérilets hormonaux (DIU au lévonorgestrel) ;
– Des traitements hormonaux injectables, les agonistes de la GnRH (Gonadotropine Releasing Hormon), qui agissent sur l’hypophyse pour réduire la sécrétion des hormones féminines.

L’ostéopathie est une technique manuelle et douce qui permet aussi de soulager certains désagréments liés à l’endométriose. Lisez l’article de l’ostéopathe ici : https://info.kiddizy.com/grossesse/sante-grossesse/endometriose-oceane-de-moras-osteopathe-levallois/2018/05/22/

JE CONTACTE UN OSTÉOPATHE

 

Un nouveau médicament contre l’endométriose disponible aux USA

 

En juillet dernier, l’agence américaine du médicament, la FDA (Food and Drug Administration) a autorisé la commercialisation d’un nouveau médicament contre l’endométriose, l’elagolix (ORILISSA™).

C’est un antagoniste de la GnRH administré par voie orale. Au contraire des agonistes de la GnRH qui induisent une ménopause artificielle, ce nouveau médicament réduit la sécrétion des œstrogènes, sans supprimer totalement l’ovulation. Attention néanmoins à l’utilisation du paracétamol qui peut nuire à la fertilité.

Deux essais cliniques ont été effectués sur l’elagolix, qui a ainsi été testé sur 1 700 femmes atteintes d’endométriose. Après 6 mois de traitement, une réduction significative a pu être mise en évidence pour les trois types de douleurs les plus fréquemment rencontrées par les femmes souffrant d’endométriose, à savoir :
– Les douleurs pelviennes au moment des règles ;
– Les douleurs pelviennes en dehors des règles ;
– Les douleurs au moment des rapports sexuels.

Malgré cette efficacité clinique intéressante, l’elagolix entraîne néanmoins des effets secondaires fréquents, tels que :
– Des bouffées de chaleur ;
– Des troubles lipidiques ;
– Une diminution de la densité minérale osseuse.

L’elagolix, médicament contre l’endométriose, est désormais indiqué sur le marché américain pour soulager les douleurs modérées à sévères. Ce médicament élargit l’arsenal thérapeutique de l’endométriose et offre une nouvelle alternative de traitement pour améliorer la prise en charge de cette pathologie, qui impacte considérablement la qualité de vie des femmes.

 

Vous pouvez poser vos questions simples en ligne ici, et consulter les interrogations et réponses aux autres maman. Un professionnel certifié Kidd’izy y répondra GRATUITement en moins de 24h.

Dans le but de mieux vous informer autour de votre grossesse et de l’arrivée de votre enfant, Kidd’izy vous aide à trouver les meilleurs professionnels de la maternité, parentalité: coachs parentaux, psychologues, accompagnants en périnatalité, etc…

 

Article mis à jour le 1 décembre 2018

 

Source

FDA Approves Orilissa (elagolix) for the Management of Moderate to Severe Pain Associated with Endometriosis. Communiqué de presse AbbVie. 24 Juillet 2018.

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels