Un bébé a 40 ans ? Quels sont les risques ?

bébé à 40 ans
Trouver un professionel

Depuis 20 ans, le nombre d’accouchement après 40 ans a doublé et représentait 5% des naissances en 2013. (1)
Si être enceinte après 40 ans est plus commun à notre époque, grâce aux avancées de la médecine, un tiers des femmes âgées entre 40 et 44 ans font néanmoins des fausses couches.
L’hygiène de vie des futures mères a un impact évident sur la conception du bébé. Pourtant les femmes en bonne santé de plus de 40 ans n’échappent pas aux complications de grossesse que l’âge soulève.

Mais alors, quels sont les risques qu’implique une grossesse tardive ?

bebe-grossesse-40-ans-kiddizy-riques

 

Une grossesse tardive entraîne un plus grand risque de trisomie 21…

En comparaison, les scientifiques déclarent que les femmes âgées de 25 ans ont 1 chance sur 1 500 que leur bébé soit atteint de trisomie 21.

A partir de 35 ans, ce risque augmente : 1 chance sur 700. Après 40 ans, vous avez 1 chance sur 200 que votre bébé soit trisomique.(2)

Cependant, ce handicap peut être diagnostiqué avant terme, par amniocentèse (technique de prélèvement et d’analyse du liquide amniotique) et, en France, ce test est systématiquement proposé aux futures mamans à partir de 38 ans.

Attention, néanmoins, votre médecin vous informera que ce test n’est pas sans risque zéro pour le bébé. Mais les bénéfices sont supérieurs aux risques, d’où sa systématisation passé un certain âge.

 

 

bébé-grossesse-risquée-40-ans-trisomie-21

 

Bébé et maman plus fragiles que prévu

La quantité et qualité des ovules que vos ovaires génèrent sont précieuses… Mais avec l’âge votre fertilité s’amoindrit. (3)

Pendant votre quarantaine, vos ovules peuvent subir des déformations chromosomiques. Ces dernières augmentent le risque d’handicap pour le bébé allant jusqu’à une fausse couche. (4)

Ainsi, les bébés nés de mamans de plus de 40 ans auraient plus de chances de naître prématurés, sous césarienne ou en sous-poids. Et de surcroît, de développer dans le futur une hypertension artérielle.

Néanmoins, d’après une récente étude parue dans le journal santé Fertility and Sterility. Seulement 24% des femmes de 40 ans seraient sujettes aux fausses couches.

De plus, une nouvelle étude démontre qu’il existe bel et bien un nouvel espoir pour les femmes sujettes aux fausses couches.

Il semblerait que devenir maman après 40 ans présente certaines complications…Mais suivies par des professionnels en périnatalité, une grossesse tardive est aussi une grossesse heureuse !

Une fois le premier trimestre passé, les tests de dépistages recommandés par un gynécologue réalisés, une grossesse tardive devient même ordinaire !

N’oubliez pas qu’aujourd’hui il est nettement plus simple de concevoir un bébé à un âge plus mûr ! Il existe de plus en plus de traitements pour la fertilité.

Nous en connaissons plus sur l’endométriose et les méthodes pour la dépasser grâce à une découverte récente.

Le traitement des ovaires polykistes est aussi source d’espoir pour l’avenir des femmes.

 

bebe-grossesse-heureuse-40-ans

De nombreux accompagnants à la périnatalité sont là pour vous aider.

Pour vous apporter les soins et la préparation nécessaires à la naissance.

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité, thérapeutes spécialisés en infertilité, sophrologues, coachs en fitness pendant la grossesse

Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner par les meilleurs spécialistes de la naissance.

 

Sources :
1. Bellamy V., Beaumel C., « Statistiques d’état civil sur les naissances en 2013 », Insee Résultats n° 157 Société, 2014.
2. ONS. 2010. Congenital anomaly statistics: notifications. A statistical review of notifications of congenital anomalies received as part of the England and Wales National Congenital Anomaly System, 2008.
3. Reproductive Ageing: consensus views arising from the 56th study group. Bewley S, Ledger W, Nikolaou, D eds. Royal College of Obstetricians and Gynaecologists, London, 2009. et Reproductive Ageing. Scientific Advisory Committee, Royal College of Obstetricians and Gynaecologists, London 2011.

4. Early miscarriage: information for you. Royal College of Obstetricians and Gynaecologists, London, 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute