FIV: 5 ans pour améliorer vos chances de tomber enceinte

FIV- femme enceinte avec plante dans la main
Trouver un professionel

Tout vient à point à qui sait attendre.

Ce proverbe illustre bien une récente étude sur la fécondation in vitro (FIV), publiée sur Science Daily le 6 juillet 2016.

Selon les chercheurs danois, il faudrait attendre 5 ans pour qu’une femme tombe enceinte par FIV.

Afin de tirer cette conclusion, les scientifiques de l’Hôpital universitaire de Copenhague ont suivi 19884 femmes entre 2007 et 2010, tous les 2, 3 et 5 ans.

 

FIV-grossesse-bébé

La durée du traitement en FIV a un impact sur sa réussite.

Plus les femmes suivaient le traitement depuis longtemps et plus leurs chances de tomber enceinte étaient fortes.

Les chiffres le prouvent :

– 71 % de réussite pour un traitement de 5 ans.

– 65% pour un traitement de 3 ans.

– 52% de réussite pour 2 ans de traitement.

– 46% de réussite pour les femmes ayant procéder à une FIV pour la première fois

 

fiv-tentative-grossesse-enceinte-bebe-kiddizy

 

L’âge : un élément à ne pas négliger

Les chercheurs soulignent que l’âge est également un facteur à prendre en compte pour qu’une FIV aboutisse à une grossesse.

Selon eux, plus la femme est jeune, plus elle a de chances que le traitement fonctionne.

Leur étude montre, en effet :

– 80% de réussite chez les femmes de moins de 35 ans

– 60,5% chez les femmes de 35 à 40 ans

– 26% de réussite pour les femmes de plus de 40 ans

La fertilité des femmes s’affaiblit au fil des années. Après 40 ans, les chances de tomber enceinte s’amenuisent et les risques d’une grossesse et/ou d’une naissance difficile ne sont pas négligeables.

 

grossesse-fiv-kiddizy-enceinte

 

Se focaliser sur le traitement par FIV

L’étude alerte sur les rapports sexuels pendant le traitement par FIV.

Selon les chercheurs, les conceptions dites « spontanées » entre ou après un traitement sont susceptibles d’être liées à l’infertilité. Et ce à tout âge.

Selon eux, cet effet touche plus particulièrement les femmes de moins de 35 ans.

Durant l’étude, seules 18% de femmes de moins 35 ans ont donné la vie de manière naturelle pendant leur traitement. Elles sont 8% des plus de 35 ans à avoir eu cette même chance.

Les traitements par FIV sont de plus en plus fréquents de nos jours. La faute souvent à l’endométriose, sur laquelle les chercheurs ne cessent de faire des découvertes, mais aussi les ovaires polykistes sur lesquels les scientifiques apportent une lueur d’espoir.

 

De nombreux accompagnants à la périnatalité sont là pour vous aider et vous apporter les soins et la préparation nécessaires à la conception et la naissance (thérapeutes spécialisés en infertilité, bien-être prénatal grâce à des médecines douces pratiquées par des ostéopathes, sophrologues, coachs en fitness pendant la grossesse…).

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité et l’infertilité. Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

12/07/2016

Source : European Society of Human Reproduction and Embryology. « Three in four women starting fertility treatment will have a baby within five years: Large population study provides basis for reliable long-term prediction at the outset of treatment. » Copenhague 4 July 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute