Bilingue: une chance pour vos enfants!

Lettres bilingue
Trouver un professionel

Être bilingue ne relève pas de l’impossible et n’est plus un phénomène rare. C’est pourquoi, aujourd’hui, plus de 50% de la population mondiale est bilingue. 

 

Dans le sens large du terme, une personne bilingue est une personne capable de communiquer oralement et à l’écrit dans deux langues différentes. Le bilinguisme procure des avantages indéniables, aux adultes ainsi qu’aux enfants. Il profite aux parents dont les mœurs sont différentes, et souhaitent inculquer leur culture à leur enfant. Il muscle le cerveau et le rend plus alerte, tout en rendant l’enfant plus créatif et ouvert sur le monde. Mais aussi, c’est bénéficier d’un avantage considérable quant à la recherche d’emploi aujourd’hui. Les chercheurs nous expliquent les réels bienfaits du bilinguisme sur les enfants.

 

 

apprentissage et être bilingue

 

Le bilinguisme peut aider votre enfant à l’école

 

Des chercheurs canadiens se sont penchés sur le sujet (1). Réalisée sur 203 enfants de 8 à 11 ans bilingues, unilingues et trilingues, cette étude met en place un jeu, appelé « flanker task », qui jauge l’interaction des enfants avec les formes et les couleurs.

 

 

Les enfants bilingues participants ont obtenu de meilleurs résultats que les enfants unilingues. Donc, ils sont plus habitués à utiliser leur fonction exécutive de par leur bilinguisme que les autres enfants.

 

 

Contrairement aux enfants unilingues, les enfants bilingues sont capables de se concentrer plus rapidement dans un environnement bruyant et ne se laissent pas facilement distraire, comme l’indique cette étude. Ainsi, ces résultats lient le bilinguisme infantile à une constante multi-action linguistique de l’enfant.

 

 

dessin et être bilingue

 

La créativité d’un enfant bilingue est plus développée que la moyenne

 

Les enfants bilingues ont une plus grande ouverture d’esprit, et sont plus créatifs que les enfants unilingues (2).

 

En Israël, une étude a été faite sur des enfants bilingues et unilingues de 4 à 5 ans. Ces enfants devaient dessiner soit une maison, soit une fleur sortie de leur imagination. Les dessins des enfants bilingues étaient nettement plus créatifs et démontraient qu’ils maîtrisaient mieux les concepts abstraits que les enfants unilingues.

En effet, sur 54 dessins, 28 dessins faits par les enfants bilingues représentaient des « maison-fleur » ou encore des « girafe-fleur ». Alors que les enfants unilingues dessinaient des fleurs sans pétales.

 

 

diversité des vêtements et être bilingue

 

Etre bilingue est un avantage socio-économique pour votre enfant

 

En effet, le bilinguisme est devenu un avantage significatif dans le monde du travail. C’est pourquoi, à Montréal, le taux d’emploi des bilingues est 13% plus élevé que celui des unilingues.

 

 

Aux États-Unis, par exemple, les travailleurs bilingues gagnent en moyenne $7 000 de plus que les travailleurs unilingues. En outre, au Québec, l’écart des revenus entre unilingues et bilingues se creusent : les travailleurs unilingues gagneraient $29 665 par an, contre $38 851 en moyenne pour les travailleurs francophones bilingues (3).

 

 

Ainsi, être bilingue est une chance et offre de grandes possibilités d’insertion à votre enfant à tous niveaux. Bien sûr, cela nécessite un engagement  de la part de toute la famille !

 

 

Rappelez-vous de ceci :

« Les langues sont un trésor et véhiculent autre chose que des mots.

Leur fonction ne se limite pas au contact et à la communication.

Elles constituent d’une part des marqueurs fondamentaux de l’identité; elles sont structurantes d’autre part de nos perspectives. »

Michel Serres 

 

 

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels, tous spécialistes de la maternité et parentalité !

 

 

En remplissant ce questionnaire d’orientation, vous serez contactés individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

28/06/2016

Sources : 
(1) School of Human Kinetics, Healthy Active Living and Obesity Research Group, Children’s Hospital of Eastern Ontario Research Institute, Department of Pediatrics, University of Ottawa, Ottawa, Ontario, CANADA. School of Exercise Science, Physical & Health Education, University of Victoria, CANADA. School of Psychology, and Department of Psychology, Carleton University, CANADA.
(2) Before-school and after-school childcare and children’s risk of obesity, Shah PM, 2016
(3) Besançon, M., Lubart, T., & Barbot, B. (2013). Creative giftedness and educational opportunities. Educational & Child Psychology.
(4) Notation américaine
(5) Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development, NIH, DHHS. (2006). The NICHD Study of Early Child Care and Youth Development (SECCYD). Findings for Children up to Age 4 ½ Years (05-4318). Washington, DC: U.S. Government Printing Office.
(6) Gouvernement du Québec, 2007, p. 23.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute