Coach parental : Pourquoi est-il conseillé de consulter ? Interview de Marie-Christine Eustache

marie-christine eustache; coach parental; parentalité; mamans; conseil

Dans cette interview accordée à Kidd’izy, Marie Christine Eustache, coach parental à Paris, nous explique en détail sa profession.

 

Bonjour Marie-Christine Eustache, vous êtes coach parental. En quoi consiste votre métier ?

Marie-Christine Eustache : Concrètement, j’accompagne les parents à mettre en conscience ce qu’ils souhaitent avoir/être/faire à partir de qui ils sont actuellement. On commence à un instant T, puis nous allons réaliser un état des lieux.

Il peut y avoir également une partie formation, une partie consultante. Nous allons savoir quel est leur projet, qu’est ce qu’ils souhaitent, est-ce qu’ils ont besoin d’améliorer la communication avec l’enfant, est-ce qu’ils ont besoin que l’enfant gagne en autonomie. En fonction de ce projet, je vais les accompagner à le réaliser.

J’ai toujours fonctionné dans le principe de rendre le parent autonome pour qu’il développe ses propres compétences, ses propres ressources.

Puisque cinq ou dix ans après, il peut se retrouver face à une nouvelle problématique avec ses enfants. En ayant développé cette autonomie, il s’aura gérer cette situation. Même s’il n’y arrive pas complètement et qu’il a besoin d’aide, il aura déjà réalisé une grande partie tout seul.

coach parental; parentalité; mamans; famille

 

Pourquoi avoir choisi cette voie ?

En juillet 2004, j’ai commencé à faire les premières réunions pour les mamans qui avaient un projet d’allaitement. À l’époque, j’avais trois enfants, j’avais fait un burn-out maternel avant et j’étais en congé parental.

Au fur et à mesure des années, les questions s’étalaient. On abordait les sujets d’éducation, de communication, de relations de couple, de vie de femme. C’est une époque où j’ai évidemment beaucoup lu sur ces sujets. D’une part pour me former moi-même, d’autre part pour apporter certaines informations aux mères qui venaient aux réunions.

Puis en novembre 2017 (neuf ans après), j’ai commencé mon activité d’assistante maternelle que j’ai exercé durant huit ans.

Pendant cette période, j’ai pu expérimenter tout ce que j’avais appris concrètement sur la psychologie de l’enfant : l’accompagnement, la communication bienveillante, les fonctionnements relationnels etc… Je continuais à travailler sur moi-même et avec mes propres enfants. Et les parents dont je gardais les enfants étaient de jeunes parents, très souvent démunis  par rapport à toutes les questions que l’on peut se poser.

J’ai souvent l’habitude de dire en réunion « C’est formidable ces petites bêtes-là, mais si on avait un mode d’emploi à la livraison ça serait quand même plus pratique. »

C’est pas facile puisqu’on apprend sur le tas. Nous n’avons pas forcement envie de faire comme ont fait nos parents parce qu’on rentre en conflit avec ça. De ce fait, mon activité de coach parental est née tout naturellement au fur et à mesure.

 

Je contacte Marie-Christine

 

Dans quels cas les parents viennent consulter ? Pour quels types de problèmes ? 

Bien souvent, les parents viennent consulter un coach parental parce qu’ils possèdent une problématique qu’ils n’arrivent pas à résoudre par eux-mêmes. Ensuite, les questions sont très variables. Ça peut être des questions d’équilibre entre vie de famille et vie professionnelle, des problèmes étiques de gestion au quotidien avec les enfants : manque d’autorité, devient invivable pour la famille, reprendre le travail mais manque d’envie, désaccord sur l’éducation entre parents, épuisement… Ce sont plein de questions qui peuvent intervenir dans la vie de parents.

 

Un coach parental ou un psychologue, comment savoir qui consulter ?

Coach parental et psychologue sont deux approches totalement différentes;  malgré que je sois formée en psychologie, je suis mi-coach, mi-thérapeute.

Pour illustrer, je vais vous donner un exemple concret d’une maman qui est venue me voir. Mère de quatre enfants, son conjoint était en déplacement toute la semaine et elle travaillait à temps plein en tant qu’entrepreneuse. De ce fait, elle devait tout gérer toute seule, ses enfants, sa maison, son entreprise.

Lors du premier rendez-vous, elle est arrivée dans un état d’épuisement. Nous avons fait un état des lieux.

Au fil de la conversation, elle me dit « Si je n’y arrive pas, c’est parce que moi-même je n’ai pas eu de maman. Elle est partie quand j’avais quatre ans, c’est mon papa qui m’a élevé. » À partir de ce moment-là, je lui ai expliqué qu’en intervention, je pouvais l’aider sur le côté pratique. C’est-à-dire, comment fonctionner au quotidien sur l’organisation de son temps de famille, par rapport à la communication avec ses enfants.

Les psychologues vont beaucoup travailler sur le passé, comment sont nées les croyances, d’où viennent les paterns de fonctionnement. Tandis que moi, je vais travailler à partir de l’instant T et voir ce qu’elle peut améliorer pour le futur. 

 

coach parental- trouvez votre pro

 

Faut-il venir avec son enfant ? 

Je reçois uniquement les parents. Mon but étant de développer leurs compétences ainsi que de gagner en autonomie. Grâce à ce système-là, ils vont pouvoir réagir face aux problèmes avec leurs enfants.

Contrairement au psychologue, qui lui, va recevoir les parents avec l’enfant. Il cherche à comprendre l’interaction, voir ce qu’il se passe au niveau de l’enfant… Il va avoir une approche complètement différente.

Si les parents souhaitent amener leurs enfants en consultation, j’explique alors que je ne suis pas formée pour et je les invite à prendre contact avec un psychologue pour enfants.

 

Est-il possible de consulter avant l’accouchement ? Ou seulement après ? Est-ce nécessaire ? 

Avant l’accouchement bien sûr, tout dépend du projet. La femme est enceinte, ils ont un projet par rapport aux premiers mois, dans ce cas bien sûr qu’il va falloir venir me consulter avant la naissance.

Par exemple, si la maman prévoit autre chose professionnellement après la naissance, idem pour la reprise du travail concernant l’allaitement.

 

calins; coach parental; parentalité; mamans; conseil

 

Ce type de coaching est-il conseillé pour tous ? Quels sont les types de parents les plus enclins à demander vos services ?

Tout d’abord, les parents qui sont prêts à faire des choses par eux mêmes. Par exemple, la personne est en état d’épuisement, elle ne connait pas la différence entre coach, thérapeute et psychologue. Dans ce cas je vais l’aiguiller vers un psychologue.

Ce sont des personnes qui seront obligées de se mettre en route, être moteur dans leur apprentissage, leur fonctionnement. C’est pourquoi je ne reçois pas les enfants, afin qu’ils puissent mettre en place par eux-mêmes les outils que nous développons lors des séances.

 

Quels sont les résultats de vos actions de coaching ? Et au bout de combien de temps ces résultats sont perceptibles ?

Tout dépend du cas et des objectifs fixés. Il peut suffire seulement de la première séance, c’est-à-dire l’état des lieux. Cela s’applique aux personnes qui sont un peu dans le flou, je les aide à poser leurs problèmes avec des outils précis, ce qui va leur permettre de prendre du recul et voir par elles-mêmes les solutions.

Globalement, cela tourne autour de 3 à 6 séances pour que les objectifs soient atteints.

 

Vous êtes spécialiste du burn out maternel. Ce thème est encore tabou dans la société. Comment accompagnez-vous ces mamans ?

Tout d’abord, il y a le livre que j’ai écrit, le site internet sur lequel il y a des articles qui vont leur permettre de comprendre ce qu’il leur arrive, les états, la différence entre le burn out maternel, le baby blues, dépression post-partum.

Vous pouvez aussi trouver des articles sur Kiddizy. 

Il y également un groupe sur Facebook, où il est expliqué comment réagir face à ça, quoi faire pour en ressortir quand on est dedans.

Puis concernant les rendez-vous, suivant le niveau atteint par la personne et en fonction de l’état des lieux du premier rendez-vous, soit il va y avoir une proposition de coaching, soit un transfert vers une prise en charge par un psychologue.

 

coach parental-pros kidd'izy

 

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter la page professionnelle de Marie-Christine Eustache, membre du réseau certifié Kidd’izy. Vous pouvez en savoir plus sur son expérience, ses prestations, ses tarifs et réserver une consultation ici.

 

Je contacte Marie-Christine

 

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *