Comment maitriser les dangers des écrans chez nos enfants?

enfant ecran portable addiction

Utiliser les écrans comme un outil, sans excès

 

Il y a une vraie différence entre utiliser les écrans ponctuellement, afin d’y chercher une information, téléphoner, se détendre avec un jeu (Solitaire, Mahjong, Mots fléchés, Sudoku, Candy Crush…) et en faire une surconsommation.  Ce sont les excès qui nuisent à notre équilibre physiologique.

Si vous oubliez ou perdez votre portable, dans quel état vous sentez-vous? Faites-vous partie de ceux qui seraient prêts à refaire le trajet pour aller le chercher, comme si vous aviez oublié votre «doudou»? Si vous observez autour de vous dans les transports en commun, combien de personnes voyez-vous tenir un livre ou un journal?

 

L’utilisation du portable dans votre quotidien

Etes-vous de ceux qui le déposent sur la table de chevet et lisent leurs messages la nuit? Dans votre voiture, conduisez-vous et téléphonez-vous en même temps, en faisant fi de votre sécurité, mais aussi celle des autres ? L’emmenez-vous dans la salle de bains? A la cuisine en préparant le repas? Vous est-il arrivé de le laisser tomber au fond des toilettes? Le mettez-vous à côté de votre assiette? Lors de la consultation chez le médecin, ou le dentiste, vous est-il arrivé d’y répondre? En qualité d’enseignant, répondez-vous à vos appels personnels pendant vos heures de cours ? A votre travail, combien d’heures consacrez-vous à vos appels, mails, hors de vos activités professionnelles ?

L’académie des sciences avait pourtant exprimé un avis favorable à l’utilisation des tablettes tactiles pour leur interactivité…

 

ecran tablette luminosite

 

Quels sont les effets de cette lumière bleue ?

Lumière bleue: définition.

Depuis quelques mois, on lit des études et articles sur les effets secondaires de cette surconsommation d’écrans, touchant nos enfants. Je ne reviendrai pas sur les statistiques, je préfère la confrontation au réel.

On parle de cette lumière bleue qui s’avèrerait nocive, du fait que le cristallin de l’œil des jeunes enfants ne la filtrerait pas suffisamment. Le Professeur Gilles Renard, directeur scientifique de la Société Française d’ophtalmologie explique : «On ignore quels sont les effets de cette lumière bleu foncé en conditions réelles, mais on peut penser qu’elle est certainement toxique, surtout chez l’enfant dont la cornée et le cristallin, plus clair, laissent passer la quasi-totalité du bleu».

En France, plusieurs marques d’optiques proposent des verres de photo-protection, ou antireflets, mais est-ce vraiment suffisant pour protéger les yeux des jeunes enfants?
Pour ma part, je pense que cela va bien au-delà. Il faut privilégier la prévention, en limitant les temps d’expositions, face aux surenchères des différentes campagnes de promotions des nouvelles technologies.

Je contacte Véronique FACHET

 

La réalité de l’addiction.

Tout le monde mesure les effets du tabac sur la santé et ses conséquences sur l’environnement. Malgré les différentes sources d’informations, les photographies sur les paquets, les augmentations de prix, tout cela n’a vraisemblablement pas eu d’impact sur les fumeurs.
Les adultes sont tout d’abord accroc aux écrans et les enfants ne font que les imiter!

Seriez-vous capable de dire à votre enfant: «Fais ce que je te dis et non ce que je fais», en toute conscience, cela manquerait d’une certaine cohérence parentale.
Chaque jour, nous pouvons mesurer l’irritabilité, que cela peut provoquer, lorsque nous en subissons les conséquences. Quand vous avez devant vous, un adulte ou un adolescent, lisant ses messages à table, un collaborateur regardant sans cesse son portable, lors d’un déjeuner ou d’une réunion professionnelle, cela peut être agaçant. Si on se met à la place de l’orateur s’apercevant qu’il n’est pas écouté, quel pourrait être son ressenti? Que feriez-vous, si vous étiez à sa place?

Nous côtoyons tous les jours ces cas. Qui n’est jamais sorti du train, du métro, du bus, pressé et stressé d’arriver sur son lieu de travail, ou même simplement bloqué par un caddy dans les rayons du supermarché? Quand vous subissez un ralentissement devant vous, vous vous interrogez? Jusqu’à ce que vous prenez la décision de le dépasser, et vous vous apercevez que ce sont des personnes qui rédigent « tranquillement » un sms, un WhatsApp, ou regardent une vidéo.

Toute son attention est hypnotisée par son écran, et elle n’entend plus ce qui se passe autour d’elle. A quoi pensez-vous à ce moment-là? Maintenant que vous en prenez conscience, mettez-vous sur le côté, pour respecter la vie des autres.

Combien de vous, par la fatigue de votre semaine, avez proposé spontanément, à votre petit, votre portable, votre tablette ou la télévision pour le canaliser, sans qu’il ne vous le demande?
Je ne cherche nullement à vous culpabiliser, mais vous aider à prendre conscience, que parfois en voulant bien faire, on fait quelques erreurs, mais qui sont toujours corrigibles.
Parfois vous souhaitez simplement vous offrir un «moment pour vous». Confortablement installé sur votre fauteuil, ou votre lit, vous téléphonez à votre mère ou à une amie… Vous désirez prendre votre petit déjeuner ou préparer le déjeuner tranquillement… vous offrir un moment de détente dans votre bain ou avez simplement besoin de vous divertir avec les derniers potins des magazines people. Vous vous reconnaissez!
En regardant votre enfant s’occuper, vous vous extasiez, car malgré son jeune âge, il semble capable de comprendre déjà les modes de fonctionnement, en sélectionnant déjà les bonnes touches. Vous êtes fiers de votre petit « surdoué »… n’est-ce pas?

 

enfant joue avec tablette

 

A quel âge lui donner un écran?

Au début, vous trouvez que cela est marrant, d’avoir un « petit vous » en miniature, jusqu’au moment où vous souhaiteriez voir votre programme de télé, récupérer votre portable, ou lire les infos sur votre tablette.

Votre petit l’a si bien pris en mains, qu’il vous est impossible de le lui retirer, sans une crise de pleurs de sa part, comme si, vous lui aviez retiré sa tétine ou son biberon.
Apprenez à faire du troc, du donnant/donnant. «Tu donnes à maman s’il te plait… merci mon bébé et vous insistez avec le sourire… merci! ». Proposez lui en échange: « Tiens, je te prête mes clefs ou autre, vous appartenant! Votre enfant fait bien la différence avec son téléphone à clavier!

Quand vous avez besoin de vous détendre, mettez lui à disposition des jeux de transvasement, de constructions, de manipulation, de créativité, des livres…ou simplement un CD avec des histoires, des comptines ou de la musique…. Apprenez lui à être autonome, avoir des temps calmes, comme à la crèche ou à la maternelle.

 

dessin-jeu-manuel-creation-manipulation

 

Les sorties d’écoles

Observez aux sorties d’écoles, le nombre de parents venant chercher leur enfant, le téléphone greffé à l’oreille. En le trainant, sans s’enquérir auprès de celui-ci, ou de l’enseignant, de la journée passée. Pourtant ce lieu de vie sociale, peut être source de contrariétés dans ses apprentissages ou de conflits avec ses camarades.
La sortie d’école est l’occasion pour l’enfant de s’épancher et de se libérer de toute sa surcharge émotionnelle.

A la maternelle, comme en primaire, les enfants aiment les jeux d’imitations de l’adulte : la dinette, la poupée, la cuisine, le vélo, la cigarette, le garage, les voitures… et puis utiliser… le téléphone comme ses parents.
Un jour, il viendra un temps où votre ado sera au téléphone, sans vous regarder, ni vous parler et vous serez dans une attente désespérée d’avoir de ses nouvelles.
Eteignez votre portable, soyez présent pour lui, le temps du trajet de retour à la maison et ouvrez le dialogue!

Vous voyez, on peut trouver autre chose de plus instructif que les écrans, même si je le conçois, il faut vivre avec son temps, mais non contre soi.
Consacrez à votre enfant du temps sans portable, juste un moment pour vous deux, en vous concentrant sur cette interaction de qualité!

Article mis à jour le 29 septembre 2018

Article écrit par Véronique Fachet, coach parental et médiateur thérapeutique, certifiée Kidd’izy. Forte d’années d’expérience en pédiatrie à Paris, Véronique est formée à la communication non violente et à une approche positive de la psychologie. Vous pouvez prendre connaissance de son expérience, ses tarifs, ses modes de consultation ici: https://www.kiddizy.com/experts/149-92400-courbevovie-coach_parental-veronique-fachet

 

Veronique Fachet photo, médiateur therapeutique et coach parental

Véronique Fachet

  Coach parental et médiateur thérapeutique

À partir de 80€

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement
pere et enfant regles de la maison
Parents – Comment fixer le cadre et les limites en clarifiant vos attentes? Par Karlyne Demetz
début de journée d'une maman avec les enfants, un marathon
Réveil et coucher de l’enfant: astuces d’un coach parental, Karlyne Demetz

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *