La bosse des maths? Dès la crèche, les enfants en apprentissage…

tableau de maths- la bosse des maths
Trouver un professionel

Selon des chercheurs, l’apprentissage des enfants ayant acquis des connaissances dès le plus jeune âge, notamment en crèche, serait facilité. Ils seraient notamment meilleurs en mathématiques à l’école primaire.

 

 

crayon math

 

La réussite scolaire des enfants commencerait dès la tendre enfance. Par exemple, l’apprentissage du langage aux enfants peut être facilité par un environnement silencieux.

 

 

Aussi, selon une étude publiée le 4 août 2016 sur le site de l’université du Missouri (Etats-Unis), les enfants ayant des connaissances pré-scolaires seraient meilleurs en mathématiques! 112 enfants âgés de 3 à 5 ans ont été réunis afin d’établir cette conclusion.

 

 

Parmi eux 50 enfants n’ont jamais été à la crèche. Les chercheurs américains ont analysé les compétences (langage, mathématique, culture générale) des sujets en leur faisant passer de petits tests.

 

 

Les parents de chaque enfant ont été soumis à un questionnaire concernant l’environnement dans lequel l’enfant grandit, les antécédents des parents ainsi que leurs métiers.

 

 

fille tableau jaune

 

L’apprentissage du langage aux enfants, un lien avec les maths?

 

Les connaissances en mathématiques des enfants ont été évaluées au début de leur entrée à la crèche jusqu’au CP. Les chercheurs se sont rendus compte que les enfants ayant été inscrits en crèche avaient plus de facilité avec les maths.

– 75% des 62 enfants en crèche avaient de meilleurs résultats en mathématiques

– et seulement 5 des 50 autres enfants avaient des résultats plus faibles en mathématiques

 

 

Selon les chercheurs, les enfants ayant été à la crèche ont été habitués au langage simple des maths. Ils ont appris à associer les quantités à des mots, grâce à des illustrations simples.

 

 

Comme par exemple le mot « quatre » dont ils arrivent à identifier la quantité. Les scientifiques expliquent que cette association de langage permet aux enfants à l’entrée au CP d’être plus à l’aise avec les additions et les soustractions. Selon eux, cette étude permet d’informer les parents sur l’importance des connaissances enseignées aux enfants dès le plus jeune âge.

 

 

En outre, vous n’avez plus aucune raison de ne pas inscrire votre enfant en halte-garderie! Elle présente de nombreux bénéfices, concernant l’éveil, la créativité et le rapport à l’autorité des tous petits.

 

 

belle et la bete

 

Le jeune âge boosterait-il l’apprentissage des connaissances ?

 

Selon l’OMSla petite enfance favorise l’assimilation de connaissances. L’organisation explique que si un bébé est né d’un couple bilingue, il aura beaucoup plus de facilité à apprendre les deux langues entre l’âge de 2 et 6 ans qu’après.

 

 

Cet apprentissage jeune permet une stimulation du cerveau de l’enfant qui est propice à la mémoire, à la réflexion… Ces qualités peuvent encore être boostées par la pratique d’un exercice physique régulierToutes ces clés vous aideront à favoriser le développement cognitif et l’apprentissage de votre enfant.

 

 

De nombreux accompagnants à l’enfance sont peuvent vous aider dans le développement et le bien-être de votre enfant (coachs en parentalité, psychologues, sophrologues …).

 

 

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la parentalité. Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

 

 

23/08/2016

Sources :
Kindergarteners’ mathematics success hinges on preschool skills MU study finds that kindergarteners are more successful when they understand the meaning of number words and can manipulate number sets – University of Missouri – Etats-Unis – 4 Aout 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute