Parents – Comment fixer le cadre et les limites en clarifiant vos attentes? Par Karlyne Demetz

pere et enfant regles de la maison

Vous avez le sentiment de vous répéter sans cesse pour que votre enfant vous écoute et pourtant rien n’y fait. Vous vous retrouvez souvent dans le rôle de celui qui s’énerve ou de celui qui crie. Cette situation vous donne l’impression de ne pas pouvoir profiter pleinement des moments avec votre enfant.

Malgré l’envie de bien faire et les efforts fournis, la répétition des « fais pas ci, fais pas ça » vous épuise, crée des tensions et installe une insatisfaction. Vous avez sans doute remarqué que votre enfant est très endurant quand il s’agit de ne pas faire ce que vous, vous voulez qu’il fasse.

Tandis qu’un des rôles fondamentaux des parents est de fixer des règles et de les faire respecter, le rôle des enfants est de les négocier et de chercher à les contourner, surtout s’ils sentent une faille.

 

L’importance de définir ses attentes vis-à-vis de son enfant : Pourquoi et comment ?

Définir ses attentes, c’est se donner des objectifs et les moyens de les atteindre.

Ce qui parait évident pour vous, ne l’est pas forcément pour votre enfant.

Votre famille a ses propres règles et celles-ci reflètent vos valeurs c’est-à-dire ce qui est important pour vous et ce que vous voulez transmettre à votre enfant. Établir des repères, un cadre et des règles est essentiel. Votre enfant doit savoir ce que vous attendez de lui, il doit savoir ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas.

Questionnez-vous : le matin, pendant les repas, au moment du coucher, lors d’une sortie, les devoirs, les horaires, qu’est-ce que j’attends de mon enfant ? Qu’est-ce qui est important pour moi ? Qu’est-ce que j’accepte ? Qu’est-ce qui est non négociable ? Qu’est-ce qui est autorisé, interdit ? Qu’est-ce qui fonctionne déjà ? Qu’est-ce qui nécessite de l’amélioration ?

Le fait de vous interroger mettra en lumière ce qui est réellement important pour vous et vous pourrez ainsi hiérarchiser vos priorités. Naturellement, vous enlèverez d’anciennes règles et en ajouterez de nouvelles. Certains facteurs peuvent influencer vos attentes, comme l’âge de votre enfant mais aussi les discussions avec votre conjoint.

 

enfants apprentissage regles

 

Votre objectif: exposer vos règles et les faire respecter, l’objectif de votre enfant : les tester !

 

Le rôle des enfants consiste à tester les limites, c’est pourquoi vos règles seront vérifiées !

Votre enfant voudra s’assurer que vous restez constant et cohérent. Comme le cadre éducatif aura été clairement défini et expliqué à l’enfant, vous saurez être plus ferme quand celui-ci sera défié car vous vous sentirez plus légitime.

De plus, si vos attentes sont précises, elles ne varieront pas en fonction de votre humeur et votre enfant comprendra que c’est du sérieux !

Mettre en place des rituels, le matin, au moment des repas, au coucher permet à l’enfant d’avoir des repères et de prendre de « bonnes habitudes ».

A lire : https://info.kiddizy.com/famille/education/coucher-enfant-astuces-coach-parental-karlyne-demetz/2018/09/22/

 

regles ecriture enfants devoirs

 

Trop de règles, est-ce que cela est utile ?

Certains parents me disent qu’il est difficile de donner des règles sur tout, et que ceci leur donne une impression de rigidité constante. Il est vrai qu’un changement de méthode éducative nécessite, au départ, de nombreux efforts et une attention rigoureuse.

Mais lorsque la vie de famille est parasitée par des conflits ou négociations permanentes, cette méthode apporte des résultats qui seront à terme, un gain de temps et d’énergie.

Il faut savoir qu’une règle devient ensuite une habitude.

Prenons l’exemple de la politesse. Au début vous avez établi une règle. « On dit bonjour, au revoir, s’il te plait et merci. » A présent, même si vous devez faire des piqures de rappel de temps en temps, c’est devenu une habitude pour vos enfants et la notion « de règle » a disparu.

 

Pour éviter les négociations ou les situations conflictuelles, attention aux règles implicites !

Anticiper une situation permet de rendre une règle implicite, explicite.

Prenons un exemple : vous décidez d’aller faire une promenade et votre enfant veut prendre son vélo. Jusque-là, tout va bien. Voici le scénario possible : votre enfant ne veut plus faire de vélo au bout de cinq minutes et ne veut pas le tenir et vous lui dîtes : « ah non, c’est toi qui a voulu prendre ton vélo, donc c’est toi qui le tiens. »

La question est : l’aviez-vous prévenu de cette règle ? Cette règle vous paraissait évidente, mais l’était-elle pour votre enfant ? Il est à ce moment-là, difficile d’imposer quelque chose dont l’enfant n’a pas été informé. Quand l’enfant a décidé de prendre son vélo, il ne s’est pas projeté dans la suite. Il a répondu à une envie sur le moment et c’est à vous de l’aider à se projeter.

Si nous rembobinons la scène, au moment de partir en balade, il est essentiel de prévenir l’enfant : « je suis d’accord pour que tu prennes ton vélo, et quand tu voudras arrêter, tu le tiendras tout seul comme un grand » et pour vérifier qu’il se projette bien dans la situation vous ajouterez : « et alors, quand tu arrêtes de faire du vélo, tu fais comment ? Je le tiens comme un grand ».

Il arrive parfois, qu’on s’aperçoive qu’une règle, importante pour soi, n’a pas été explicitée.

Pendant un temps, on la met de côté et puis un jour, où on est plus fatigué ou irritable, on explose. Sur le coup de la colère, on fait comme si cette règle existait, et l’enfant ne comprend pas.

Par exemple, tous les soirs vous rangez les jouets et même si ça vous agace vous le faites, sans rien dire. Pour des raisons qui vous appartiennent, un soir vous vous mettez à crier reprochant à votre enfant de ne pas ranger. Sur le moment, votre enfant ne comprendra pas, éventuellement il rangera, mais la situation se reproduira car ce n’est pas dans votre liste de règles. Pour éviter ce genre de débordements, vous pouvez dans un moment plus calme, faire de cette nouvelle attente, une règle explicite.

 

Une règle ça évolue, ça se modifie, ça s’adapte, ça disparait, ça s’ajoute !

Au fil du temps les règles peuvent être modifiées, adaptées, enlevées ou ajoutées par le parent. Les situations évoluent, les enfants grandissent et vous pouvez aussi changer d’avis.

Faire évoluer une règle ne signifie pas céder.

Vous restez en tant que parent, le garant du cadre et votre flexibilité, au sein de votre cadre éducatif, permet de vous adapter aux situations, tout en continuant à respecter vos valeurs éducatives.

Pour conserver une harmonie familiale, la clé est de communiquer ses attentes avec clarté.

Clarifier ses attentes, définir son cadre éducatif et faire respecter les règles peut s’avérer compliqué et comme chaque situation familiale est unique, je vous propose, si nécessaire, un accompagnement sur mesure.

 

Article mis à jour le 17 octobre 2018

Article écrit par Karlyne DEMETZ, coach parental et coach de vie certifiée Kidd’izy. Karlyne est coach certifiée RNCP niveau II, praticienne en Programmation Neuro-Linguistique certifiée, praticienne en Hypnose Ericksonnienne certifiée, formée à l’Approche systémique de l’école Palo Alto et a également enseigné auprès d’enfants pendant 15 ans. Vous pouvez en savoir plus sur la pratique de Karlyne, ses tarifs, ses modes de consultation en regardant son profil ici.

Vous pouvez également poser vos questions simples en ligne et consulter les interrogations et réponses aux autres maman ici, un professionnel certifié Kidd’izy y répondra dans de brefs délais.

 

 

 

Karlyne DEMETZ, coach de vie et coach parental

Karlyne DEMETZ

  Coach parental

à partir de 70€

les professionnels certifiés Kidd'izy répondent en 24h aux questions des parents gratuitement

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

promotion 20 euros offerts sur la box de produits recommandés par les professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *