Le silence : un meilleur apprentissage du langage par l’enfant?

bébé au tel-silence
Trouver un professionel

Des chercheurs américains ont découvert la clé afin de faciliter l’apprentissage du langage. Il suffirait que l’enfant grandisse dans un environnement peu bruyant. 

 

 

Enfants et silence
Tous les parents rêvent d’un environnement parfait pour assurer le meilleur développement de leur bébé. Cela concerne également l’apprentissage du langage. Selon des chercheurs américains, la clé pour faciliter cette étape de la vie serait de créer un environnement calme dans lequel l’enfant pourra s’épanouir.

 

 

Afin d’en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont divisé l’étude en deux étapes :

– l’étude de bébés âgés entre 22 et 24 mois

– l’étude de bébés âgés entre 28 et 30 mois

 

nounours-silence

 

Pour cette étape, les chercheurs ont suivi 40 bébés âgés de 22 et 24 mois. Une liste de mots imposés, correspondant à des objets de la vie courante, a été confiée à chaque parents afin qu’ils puissent les répéter à leurs enfants.

 

 

La moitié d’entre eux grandit dans un environnement calme, silencieux, tandis que l’autre dans un environnement assez bruyant.  Au bout de trois mois d’apprentissage, les scientifiques ont procédé à un test de reconnaissance du langage.

 

 

Ils ont montré des objets aux enfants et ceux-ci devaient les nommer. Tous les enfants habitués au silence, dont l’environnement est calme, ont su nommer tous les objets. En ce qui concerne ceux qui évoluent dans un espace bruyant, seuls 10 d’entre eux ont réussi le test. La deuxième étape consistait au même test, mais sur 40 bébés âgés 28 et 30 mois divisés de manière égale en fonction des deux environnements. Les résultats étaient identiques.

 

 

enfant et silence

 

Le silence offre une meilleure concentration des enfants pour l’apprentissage du langage

 

A la fin des tests, les parents ont décrit la concentration de leurs enfants pendant l’apprentissage des mots.

 

 

Ceux d’un environnement calme étaient tous focalisés sur les parents. Les chercheurs expliquent que les enfants étaient donc concentrés sur la prononciation et l’intonation des parents. Mais surtout sur la présentation des objets illustrant les mots et le langage.

 

 

Les parents dont l’environnement est bruyant ont décrit des enfants assez dissipés. Ces derniers se retournaient vers la télévision allumée ou vers un bruit extérieur comme le klaxon d’une voiture. En se basant sur cette étude, on pourrait penser que le silence est un des critères majeurs pour la réussite future de votre enfant.

 

 

Tout comme la chance, pour lui, d’être bilingue ou le fait d’avoir suivi une éducation Montessori. Sachez également que l’activité sportive peut aider l’enfant à améliorer ses résultats scolaires

 

 

Enfants et silence

 

Le Programme National de Nutrition et de Santé conseille de pratiquer au moins une activité physique régulier. Leur site oriente les parents vers un sport adéquat en fonction de l’âge de l’enfant.

 

Vous avez toutes les cartes en main !

 

De nombreux accompagnants à l’enfance sont peuvent vous aider dans le développement et le bien-être de votre enfant (sophrologues, coachs en parentalité, psychologues…).

 

Kiddizy vous met en relation avec les meilleurs professionnels de la maternité et l’infertilité. Après un questionnaire d’orientation, nous vous contactons individuellement pour valider vos besoins et vous faire accompagner.

27/07/2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute