Et si la péridurale ne retardait pas le travail?

Docteur peridurale
Trouver un professionel

La péridurale a la « mauvaise réputation » de retarder l’accouchement.

C’est pourquoi de nombreux médecins préfèrent l’administrer lorsque le travail est déjà suffisamment avancé (col dilaté à 3-4cm minimum). 

L’effet qu’elle provoque sur les muscles et les hormones de la mère rend parfois le travail plus difficile. Certaines femmes ont des difficultés à arriver à dilatation complète.

Une étude publiée dans la revue médicale de Mexico va bousculer vos convictions.

 

 

péridurale-femme-enceinte-douleur

 

Administrer la péridurale plus tôt lors du processus d’accouchement ne ralentirait pas le travail…

De ce fait, 3 spécialistes du département d’anesthésiologie de l’hôpital de Culiacán et de l’Institut National de Neurologie de Mexico ont suivi 117 mères pendant leur accouchement (1). Toutes les mères ont reçu une péridurale, mais à des moments différents. Elles sont séparées en 2 groupes :

– Celles qui l’ont reçue lors de la phase active du travail (56%)

– Celles qui l’ont reçue avant la phase active du travail, dite latente (44%)

 

 

grossesse-douleur-péridurale-femme-enceinte

 

Péridurale administrée plus tôt, pas plus de complication !

En effet, les résultats sont probants. La majorité des mères a effectué un travail complet avec une dilatation du col de 10 cm.

Seulement 10 mères avaient une dilatation du col plus courte (8 à 9cm) :

– 6 avaient reçu la péridurale dans la phase active du travail

– 4 dans la phase latente

Cependant, cet écart, non significatif, ne démontre pas de différence entre les 2 groupes tests.

 

 

Les recours à césarienne d’urgence moins nombreux

En effet, les cas de recours à une césarienne d’urgence sont nombreux chez les femmes qui ont reçu la péridurale dans la phase active. Ils sont moins nombreux dans la phase latente:

– 8 en phase active (12%)

– 4 en phase latente (7%)

C’est pourquoi, administrer la péridurale plus tôt pourrait réduire les césariennes, éviter les complications liées à la douleur et minimiser le stress de l’accouchement ! Cependant, cette hypothèse nécessite d’être validée par un échantillon plus grand.

Ainsi, si vous voulez éviter la césarienne à tout prix (et qui touche 1 maman sur 5), d’autres paramètres peuvent influer.

Saviez-vous que l’activité physique enceinte a un impact majeur?  Pour découvrir lequel, consultez cet article.

Sources :
(1) M. A. Osuna-Zazueta, F. J. Jaime-Alejo, I. Pérez-Neri. Departamento de Anestesiología, Departmento de Investigación,  Hospital General de Culiacán, Departamento de Neuroquímica, Instituto Nacional de Neurología y Neurocirugía, México, D.F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute