Une bonne préparation à l’accouchement diminuerait-elle la douleur ?

Trouver un professionel

L’ accouchement est souvent abordé avec appréhension par les femmes enceintes. D’où l’importance des séances de préparation à l’ accouchement avec la sage-femme.

Une étude américaine publiée en mai 2017 essaye de définir tout ce qu’apporte la préparation à l’ accouchement.

 

Presque 80% des accouchements en France se déroulent avec péridurale.  Malgré les nombreuses méthodes de réduction de la douleur, on cite souvent la peur de la douleur, l’appréhension du moment et la pression de l’équipe médicale autour comme explications de ce chiffre important. Pourtant, en Allemagne, pays voisin, la péridurale ne concerne que 66% des femmes. Pourquoi cette différence ? Pour certains chercheurs américains, celle-ci se trouve dans la préparation à l’ accouchement.

 

Pour prouver cela, ils ont recruté un échantillon d’une trentaine de femmes enceintes. La moitié a eu 18 heures de cours de préparation à l’ accouchement supplémentaires. Ces cours consistaient en des activités interactives et ludiques dans le but de rendre les femmes pleinement conscientes de ce qui les attendait.

 

Trois types de données ont été collectées sur ces femmes :

 

 

Mais ce n’est pas tout, il y a d’autres résultats positifs. En effet, les femmes ayant reçus des cours de préparation voient leur rapport à la douleur diminuer significativement. Cette amélioration ne s’arrête donc pas juste à l’accouchement. La femme relativise sur la douleur de accouchement parce qu’elle apprend à gérer celle-ci.

 

La préparation à l’accouchement : des bénéfices énormes.

 Les résultats sont très clairs. Les femmes ayant reçu des cours supplémentaires ont deux fois plus confiance en elle quant à leur capacité à gérer l’ accouchement que celles qui n’en n’ont pas reçus.

 

Mais ce n’est pas tout, il y a d’autres résultats positifs.Elle voient leur rapport à la douleur diminuer significativement. La femme relativise sur la douleur de l’accouchement parce qu’elle apprend à gérer celle-ci.

Ainsi, la douleur est atténuée par une meilleure appréhension et compréhension de celle-ci.

 

Enfin, les chercheurs ont observé une réduction de la probabilité de faire une dépression post partum du fait d’une meilleure préparation à l’accouchement. En effet, mieux se préparer à l’accouchement, c’est également mieux se préparer à la naissance. La peur de la douleur se couple parfois avec la peur du nouveau-venu. Et le tout peut provoquer un état de tension pouvant mener à une dépression post partum.

 

L’engagement des parents comme clé de la réussite d’une bonne préparation à l’accouchement.

Leur conclusion est donc qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance de la préparation à l’accouchement. Ce sont des séances où la mère doit être présente à 100%, ainsi que le père. Les chercheurs insistent beaucoup sur la présence, à la fois physique mais aussi psychologique. Ainsi, même si les séances peuvent être en nombre suffisant, une faible implication peut réduire l’efficacité de ces séances.

Selon eux, on n’insiste pas assez sur les bénéfices qu’ont ces séances de préparation à l’accouchement. Ainsi, beaucoup de femmes peuvent se sentir démunies, alors qu’elles ont toutes les clés en main pour être sereines.

La sécurité sociale prend en charge 10 séances de préparation à l’accouchement avec une sage-femme. Théo Lemouton, sage-femme membre du réseau Kiddizy, vous explique comment se passe cette préparation en vidéo.

 

 

Mais bien se préparer à l’accouchement est également bien connaître les professions qui peuvent vous aider en ce sens.

 

 

Ces préparations en complément aux préparations classiques sont très efficaces, comme la sophrologie (lien video café d’expert sophro à mettre sur WordPress/youtube) ou l’ostéopathie qui vous accompagne trimestre apres trimestre (voir la préparation au trimestre 1, trimestre 2, trimestre 3) par exemple.

 

 

Selon eux, on n’insiste pas assez sur les bénéfices qu’ont ces séances de préparation à accouchement. Ainsi, beaucoup de femmes peuvent se sentir démunies, alors qu’elles ont toutes les clés en main pour être sereines.

 

Kiddizy est là pour vous faire découvrir les métiers de la périnatalité (cf guide sur les métiers de la périnatalité), et vous met en contact avec des professionnels pour vous aider à mieux aborder votre accouchement prochain.

 

 

Source : Benefits of preparing for childbirth with mindfulness training: a randomized controlled trial with active comparison. Larissa G. Duncan, Michael A. Cohn, Maria T. Chao, Joseph G. Cook, Jane Riccobono, and Nancy Bardacke. 6 Mai 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute