Colorations et lissages enceinte…nocifs pour le bébé?

Coloration cheuveux
Trouver un professionel

Certaines substances chimiques présentes dans les produits de coloration capillaire provoquent parfois des réactions sévères : démangeaisons, brûlures voire même gonflements.

Ces substances sont en partie absorbées par l’organisme, alors doit-on craindre un impact sur le fœtus chez la femme enceinte ?

 

Un cas sévère chez une femme enceinte

Il s’agit d’une femme enceinte de 5 mois qui a été prise en charge à l’hôpital de Rotterdam (1), en 2014. En effet, 3 jours après avoir appliqué une coloration pour cheveux, cette femme a fait une réaction sévère : un gonflement important du visage et des démangeaisons sur le cuir chevelu.

Plus de peur que de mal puisque le fœtus présentait un rythme cardiaque normal, sans signe de complication. Puis, après 1 jour de traitement, les gonflements ont diminué et les démangeaisons ont disparu. Heureusement, l’incident n’a pas eu de conséquence sur la grossesse.

Néanmoins, son cas a fait l’objet d’une observation plus approfondie par le Département de médecine interne et le Département de dermatologie des Pays-Bas. C’est ainsi, qu’un diagnostic poussé a révélé son hypersensibilité au p-phénylènediamine (PPD), un agent de coloration présent dans 70% des colorations sur le marché dans le monde.

 

 

coloration-femme-enceinte-déconseillé

 

Le PPD, une substance à surveiller ?

Tout d’abord, les marques de coloration capillaire se prévalent d’un test de sensibilité à effectuer derrière l’oreille 48h avant d’appliquer la coloration. Il s’agit d’un test qui permet de vérifier que la femme n’a pas d’hypersensibilité à un composant. Cependant, peu de personnes se prêtent réellement à ce test et on peut déclarer une hypersensibilité forte après des années de coloration sans effets secondaires !

Heureusement, même si environ 2/3 des femmes se colorent les cheveux, les cas les plus graves sont rares. Le Collège des Médecins de Famille du Canada affirme que les substances présentes dans les produits capillaires n’ont pas d’effets nocifs sur la grossesse: elles sont absorbées en petites quantités et ne dépassent pas la barrière du placenta.

Il est tout de même conseillé de se limiter à 3 colorations maximum pendant la grossesse.

Cependant, ces propos sont à relativiser selon 2 autres sources. L’effet du PPD a été observé par le Collège Médical Gouvernemental d’Inde, dont l’étude a été publiée dans le Journal de Dermatologie du pays en 2015 (2). Sur 80 patients, 54 ont eu des réactions allergiques suite à l’exposition au PPD, dont 71% étaient âgés de plus de 40 ans. De plus, une étude autrichienne a montré qu’une exposition trop importante au PPD causait des malformations fœtales chez les animaux (3).

 

 

coloration-bebe-nocif

 

Une substance cancérigène pour les enfants ?

L’Institut National du Cancer de Rio de Janeiro au Brésil, quant à lui, a conduit une étude sur l’utilisation de produits capillaires (colorations et de produits lissants à base de substances chimiques) pendant la grossesse et le développement des risques de leucémie chez l’enfant de moins de 2 ans. L’institut a réalisé 13 enquêtes entre 1999 et 2007.

6500 mamans de nouveaux-nés ont été interviewées. Parmi elles, les médecins ont diagnostiqué 176 cas de leucémies lympthocitaires aigües (ALL) et 55 de leucémie myéloïde aigüe (AML).

C’est ainsi que 3 produits de marques différentes ont été analysés, et les résultats indiquent :

– les femmes ayant utilisé des produits capillaires de type colorations et produits lissants chimiques ont 1,78 fois plus de chances que leur enfant développe une ALL que si elles n’avaient rien utilisé.

– de la même manière, le risque de développer une AML est multiplié par 2,43.

A savoir : les trois premiers mois de la grossesse sont les plus importants, car c’est à ce moment que les cellules de l’organisme se multiplient le plus et que le fœtus est le plus vulnérable.

 

 

produit-naturel-couleur

 

C’est pourquoi, par précaution, nous vous recommandons d’utiliser des produits capillaires et cosmétiques sans composants chimiques, et 100% bio, pendant toute votre grossesse.

Eve & Rose est une jolie marque de soins cosmétiques, bio et solidaire, qui reverse 50% de ses bénéfices à l’association caritative Enfants du Mékong. N’hésitez plus !

 

Vous êtes enceinte?

Prenez conseil auprès d’un professionnel spécialisé dans l’accompagnement maternel.

Chez Kiddizy, après avoir répondu à ce questionnaire d’orientation, vous êtes contactée pour valider vos besoins et être accompagnée par les meilleurs experts en périnatalité, parentalité et petite enfance.

Sources :
(1): M. E. Van Genderen, G. Carels, A. Dees. Severe facial swelling in a pregnant woman after using hair dye. BMJ case report, 2014
(2): M. Gupta, V. K. Mahajan, K. S. Mehta, P. S. Chauhan. Pregnancy, maternal exposure to hair dyes and hair straightening products, and early age leukemia. Indian Dermatology Online Journal, 2015. Department of Dermatology, Venereology and Leprosy, Government Medical College, Tanda India
(3): A. Chua-Gocheco, P. Bozzo, A. Einarson. Safety of hair products during pregnancy. Collège des Médecins de Famille du Canada, 2008
Mis à jour le 04/08/17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute