Endométriose : les bienfaits de l’ostéopathie sur les femmes. Interview d’Océane de Moras, Ostéopathe à Levallois-Perret.

ENDOMÉTRIOSE

Dans cette interview, Océane De Moras, ostéopathe, spécialisée en périnatalité, nous explique l’endométriose chez la femme et les bienfaits de l’ostéopathie.

 

 

KIDD’IZY : Bonjour Océane, vous êtes ostéopathe à Levallois, spécialisée en périnatalité. Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’endométriose. Comment est-ce que l’ostéopathie peut accompagner les femmes qui en souffrent ?

 

Océane De Moras : lendométriose aujourd’hui est un sujet dont on parle beaucoup plus. Depuis une dizaine d’années, beaucoup d’études sont sorties. On explique aux femmes qu’elles n’ont pas mal pour rien. Vous n’êtes pas « lovée » dans votre lit pendant deux jours à ne rien pouvoir faire.

L’endométriose, c’est une maladie qui est très complexe: on n’en a pas encore tous les tenants et les aboutissants. On ne sait pas exactement ce qui la déclenche et l’on n’a pas vraiment de moyen de la traiter.

On dit aux femmes de se mettre sous contraceptif hormonal, parce qu’on sait que c’est la seule façon d’arrêter les saignements au niveau des cellules utérines. Cela permet de juguler un petit peu les choses sans faire en sorte de traiter le fond, de traiter ce qui ne va vraiment pas et ensuite, on va pouvoir évidemment aller vers des chirurgies si l’endométriose a pris trop d’ampleur.

Si vous souhaitez regarder directement la vidéo de l’interview :

 

 

Le problème de fertilité 

Océane De Morasces femmes qui souffrent d’endométriose sont des femmes à qui l’on va répéter sans arrêt que l’on a peur pour la fertilité, que l’on a peur qu’elles ne tombent pas enceintes.

Pour en savoir plus, lire l’article « l’endométriose, l’infertilité enfin décodée« .

Une future maman qui souffre d’endométriose va subir les douleurs, l’évolution de sa maladie, mais aussi la peur de ne pas arriver à tomber enceinte. Cela va influencer le démarrage d’une grossesse, qui sans cette peur, pourrait démarrer sans problèmes .

 

 

En ostéopathie, on va pouvoir aider la maman à justement débarrasser son corps de ces peurs, de ce stress. Comme je l’avais dit dans la vidéo où l’on a parlé de ce désir de grossesse (« Comment l’ostéopathie accompagne les mamans qui souhaitent avoir un bébé? »), on va travailler  la circulation dans le petit bassin , ce qui va être capital dans le traitement de l’endométriose. Mais on va surtout essayer d’accompagner la jeune femme dans sa démarche de vie globale.

 

endometriose pro accompagnement

 

L’alimentation, un facteur clé

 

Océane De Moras : le stress et l’alimentation sont des facteurs qui vont générer une acidité au niveau du sang. Cela revient un peu aux cours de chimie sur  le ph sanguin et  les acides. Notre ph sanguin est neutre et c’est très important. Une toute petite variation va engendrer des phénomènes importants et notamment des inflammations au niveau de notre corps. C’est un des principaux problèmes de cette acidification du ph. Donc, au niveau de la réduction du stress en ostéopathie, on va avoir un effet sur cette acidification.

Au niveau alimentaire, on va cibler certains petits points: la consommation de produits sucrés, transformés par l’industrie alimentaire. Ces derniers vont pouvoir influencer notre corps dans son ensemble comme par exemple, le café.  On boit du café parce que c’est comme ça, dans un environnement de boulot.  On ne va pas se rendre compte que cela a une influence.

L’ostéopathie en thérapie, avec les mains permet de diminuer  le stress et de  visualiser les autres paramètres, qui  vont être très importants à réguler. Cela va  pouvoir permettre à la personne de mieux vivre sa maladie et de tomber enceinte, si c’est ce qu’elle désire.

 

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter la page professionnelle d’Océane De Moras, ostéopathe à Levallois-Perret, membre du réseau certifié Kidd’izy, vous pouvez en savoir plus sur l’expérience, les prestations, les tarifs d’Océane et se renseigner sur ses consultations ici.

 

Contactez un profesionnel
addictions
Addictions & drogues enceinte : comment les maîtriser pour le bien de bébé?
Nausées
2 gènes responsables de la nausée identifiés !

Mon compte fidélité

Vous n'êtes pas connecté

Votre fidélité récompensée!


Plus vous partagez les articles sur vos réseaux, plus vous gagnez de cadeaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *