Paracétamol pendant la grossesse: asthme chez l’enfant ?

Dessin enfant asthme
Trouver un professionel

L’asthme, une maladie commune chez l’enfant

Tout d’abord, l’asthme est l’une des maladies chroniques les plus fréquentes chez l’enfant. Selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), plus de 4 millions de personnes en France sont concernées. 12,6% des adolescents âgés de 13 à 14 ans affirment avoir eu de l’asthme au moins une fois dans leur vie (1).

Cette maladie se caractérise par des troubles de la respiration chroniques, causés par l’obstruction des voies respiratoires.

Les prédispositions génétiques sont réelles, mais l’environnement influe fortement. A ce titre, l’exposition du fœtus au paracétamol durant la grossesse a fait l’objet d’une nouvelle étude, publiée en février 2016 dans le Journal International de l’Épidémiologie.

 

 

asthme-ventoline-paracétamol-bébé

 

Quelle implication de la prise de paracétamol sur l’asthme ?

Des chercheurs norvégiens se sont appuyés sur la Norwegian Mother and Child Cohort Study (MoBa) (2), qui a étudié plus de 114 000 enfants et 170 000 parents (3). Ils ont observé la relation entre la prise de paracétamol chez la femme enceinte et l’apparition de troubles respiratoires chez l’enfant.

3 groupes d’observation ont été constitués selon l’exposition des fœtus au paracétamol :

durant la grossesse (27,9%)

dans les 6 mois suivant la grossesse (15,5%).

durant et dans les 6 mois suivant la grossesse (19,1%)

 

 

grossesse-asthme-paracétamol

 

Il existe un lien entre la prise de paracétamol et l’asthme chez l’enfant

Les enfants non exposés au paracétamol sont moins nombreux à présenter des troubles respiratoires (cf tableau ci-dessous):

– 4,5% à 3 ans contre 7,5% des enfants exposés pendant et après la grossesse.

– à 7 ans, l’écart est similaire et tout aussi significatif : 3,9% contre 6,9%

On note une proportion d’enfants croissante ayant de l’asthme, suivant la durée de l’exposition, pendant la grossesse et les 6 premiers mois de vie.

 

Mais ce lien ne prouverait pas la causalité !

Une même expérience a été faite avec de l’ibuprofène. Les résultats obtenus montrent une association plus légère, entre la prise d’ibuprofène et l’asthme.

Cependant, d’après les scientifiques, le paracétamol ne peut être tenu pour seul responsable des troubles respiratoires. Des facteurs plus larges sont à prendre en compte, comme le stress, la douleur et la fièvre. Les causes à l’origine de la prise médicamenteuse induraient une relation positive entre le stress et l’apparition de la maladie.

Le lien entre paracétamol et asthme chez l’enfant est donc scientifiquement prouvé, mais la prise du médicament n’en serait pas la cause principale.

 

 

paracetamol-femme-asthme

 

Pour améliorer la qualité des soins et développer l’information sur l’asthme, Le Ministère de la Santé a mis en place un programme d’action, de prévention et de prise en charge de l’asthme. Il recommande ainsi de favoriser l’allaitement, de diminuer le tabagisme passif et d’améliorer la ventilation du domicile(4).

 

Vous pouvez en apprendre plus sur les bienfaits de l’allaitement en consultant l’article Pourquoi l’allaitement exclusif est recommandé par l’OMS?

 

Sources :
(1): J. Bousquet, F. Demenais, A. Grimfeld, F. Neukirch, P. ScheinmannInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Asthme Dépistage et prévention chez l’enfant
(2): Maria C. Magnus, Øystein Karlstad, Siri E. Haberg, Per Nafstad, George Davey Smith, Wenche NystadPrenatal and infant paracetamol exposure and development of asthma: the Norwegian Mother and Child Cohort StudyInternational Journal of Epidemiology
(3): Magnus P, Birke C2 Vejrup K, Haugan A, Alsaker E, Daltveit AK, Handal M, Haugen M, Høiseth G, Knudsen GP, Paltiel L, Schreuder P, Tambs K,Vold L, Stoltenberg C.Norwegian Institute of Public Health, Oslo, NorwayNorway Department of Global Public Health and Community Care, University of Bergen, Bergen, Norway
(4) Pahtologies – Asthme, allergies et maladies respiratoires, M. El Yamani, AFSSET
Mise à jour le 04/08/17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute