Grossesse au travail : comment lutter contre le stress?

Femme enceinte qui travaille et doit annoncer sa grossesse

VOTRE GROSSESSE

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte ? Félicitations ! Entre excitation, joie et appréhension, vous voilà propulsée vers une nouvelle étape de votre vie… Et non des moindres ! En fonction de votre tempérament, de votre situation de vie et de vos expériences passées, vous vivrez cette expérience de façon unique. Mais dans la vie trépidante dans laquelle vous évoluez, vous êtes amenée à rechercher un environnement bienveillant, gage de sécurité pour votre bébé.
Or, votre lieu de travail n’est pas forcément cet environnement… Surcharge professionnelle, relations tendues avec un supérieur et/ou un collègue, temps de transport, annonce de la grossesse redoutée, fatigue, douleurs physiques… Le stress vous guette ! Alors comment concilier grossesse et rythme de travail ? Et quels conseils simples suivre pour gérer le stress et vivre ainsi une grossesse harmonieuse ?

 pro certifiés

Le stress, un état réactionnel naturel

Contrairement à ce qu’on a pu croire ces dernières années, il n’y a pas de bon et de mauvais stress.
Le stress est un état réactionnel de l’organisme à une agression brusque ou à un imprévu.
En d’autres termes, lorsque notre organisme est agressé par un agent physique, psychique ou émotionnel, cela engendre un déséquilibre qui doit nécessiter une intervention.
C’est une réaction totalement naturelle qui permet une alerte. Elle est, par conséquent, utile, voire même vitale. Mais c’est son maintien dans le temps qui est néfaste pour votre santé et celle de votre bébé. Et nous savons depuis plusieurs années maintenant que le stress peut avoir des incidences sur le nourrisson : accouchement prématuré, pathologies infectieuses, maladies des oreilles, difficultés respiratoires…
Cependant, qu’on se rassure ! La plupart des impacts sont réversibles. Tout peut être récupéré à la naissance.
Alors prenez en compte votre stress. Soyez à l’écoute de vos émotions et de votre corps pour améliorer votre bien-être et par conséquent, celui de votre bébé.

Pour mieux gérer cette période qui est vécue par 70% des jeunes femmes salariées, âgées de 25 à 34 ans*, comme un moment difficile, je vous donne quelques astuces simples…

Mes conseils grossesse ZEN :

annoncer sa grossesse au travail

1) N’attendez pas pour annoncer votre grossesse

Par peur de décevoir ou d’attirer le ressentiment de son hiérarchique, certaines femmes repoussent l’annonce jusqu’au 6e mois de grossesse !!

Je vous dirai que cela est inutile et même contre-productif car en agissant ainsi, vous restreignez le temps imparti à celui-ci pour organiser votre départ. Par conséquent, assumez pleinement votre grossesse et vers le 3e – 4e mois, prenez RDV avec lui afin de lui annoncer l’heureux événement. A cette occasion, soyez force de proposition quant à l’organisation pendant votre absence. Rassurez-le sur votre motivation et votre engagement au sein de l’entreprise.

2) Faites des pauses pendant votre journée

La gestion de votre énergie est primordiale. Il est donc important de s’octroyer des moments de détente dès que vous en ressentez le besoin. Par exemple, prenez 5 minutes pour vous étirer. Faites une micro-sieste (10 minutes, pas plus). Et pendant votre pause déjeuner, prenez l’air, allez marcher…

3) Intégrez dans votre quotidien des techniques de relaxation issues du yoga, de la sophrologie ou de la méditation

Mes méthodes de prédilections avec l’hypnose Ericksonienne !
Rien de tel pour se reconnecter à SOI, prendre du temps pour soi et son bébé, être à l’écoute de son corps et de ses émotions…

Ces méthodes vous soulageront des désagréments liés à votre état et vous aideront également à gérer vos émotions (qui seront bien mises à mal malgré vous !).

Le sport est également recommandé, avec certaines précautions.

se détendre enceinte pour être zen

4) Ralentissez votre rythme pendant la grossesse!

Certes, vous êtes enceinte et pas malade…

Cependant, vous ne pouvez continuer à poursuivre votre quotidien sans apporter quelques ajustements pour votre bien-être et celui de votre bébé. En effet, prises dans le rythme effréné, nombreuses sont les femmes qui ne changent rien à leurs habitudes. Or, il est indispensable de prendre des précautions, notamment si votre état nécessite un aménagement de votre poste de travail.

5) Aménagez et/ou réduisez votre temps de travail

Nombreux sont les accords d’entreprise ou conventions collectives qui offrent aux femmes enceintes la possibilité de réduire leur temps de travail au cours de leur grossesse. N’hésitez pas à en bénéficier.
Vous pouvez également voir si vous avez la possibilité de commencer plus tôt ou plus tard votre journée de travail afin d’éviter les heures de pointe aussi bien sur la route que dans les transports en commun.

6) Fixez-vous des limites durant la grossesse 

Une fois sortie du bureau, consacrez-vous à l’arrivée de votre bébé et à votre conjoint. Là aussi, rien n’est plus stressant que d’attendre le dernier moment pour préparer la chambre et s’équiper. Vous affirmez davantage en refusant des sollicitations extérieures vous permettra également de faire baisser la pression et d’être plus sereine.

7) Gérer efficacement la transition

Passer du statut de « working girl » à maman au foyer, même pour un temps relativement court, ne va pas de soi ! Même si cette échéance est vécue comme un soulagement afin de vraiment se préparer à l’arrivée de bébé, c’est une période stressante car vous abandonnez vos dossiers, vos clients, vos collègues, votre patron…

Alors pour gérer cette transition au mieux, préparez-la à l’avance. En effet, c’est bien l’inconnu qui est source de stress. Lorsque les choses sont organisées, planifiées, déléguées, vous êtes soulagée d’un poids certain.

Bien évidemment, si avant d’être enceinte, vous étiez déjà une femme sujette au stress au point d’être une malade imaginaire (oui, j’ai vécu cela avant !), d’avoir des insomnies, de faire de l’hypertension ou autres maladies, je ne peux que vous conseiller de faire appel à un hypno thérapeute pour travailler en profondeur à la réduction de l’impact de votre stress.

*Un sondage Fondation Premup/Odoxa de 2015 – Etude réalisée sur un échantillon de 1 477 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

psychologue label

 

Article rédigé par Vanessa Dabin Remignon, coach carrière et équilibre et membre du réseau d’experts en périnatalité Kidd’izy. Ancienne Responsable des Ressources Humaines au sein d’un grand groupe, certifiée coach professionnel (IFG), praticienne en hypnose Ericksonienne (DoJo), Certifiée à l’accompagnement HypnoNatal par Lise BARTOLI, elle a fondé son cabinet de conseil. Selon Vanessa, concilier carrière et famille est totalement possible. Vous pouvez en savoir plus sur l’expérience, les prestations, les tarifs de Vanessa Dabin Remignon et réserver une consultation ici.

Mis à jour le 4/12/2017

Réagissez sur cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas le temps de tout lire ?
VOUS ALLEZ ADORER LES "ONE MINUTE NEWS"

1 fois par semaine, dans votre boite mail,
1 actualité d'expert à lire en moins d’1 minute